Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Bruno Jourdren et son équipage, au firmament !

[Equipe de France]  - le 30/08/2013

[Equipe de France]

Ils en rêvaient et ils l'ont fait ! Bruno Jourdren et ses deux équipiers, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary viennent d'être sacrés, pour la première fois de leur carrière, champions du monde de Sonar à l'issue du mondial IFDS qui vient de s'achever en Irlande. Avec ce titre, les trois hommes, déjà vainqueurs cette année de la Sailing World Cup de Hyères et de la Delta Lloyd Regatta signent un parcours sans faute cette saison. En tête dès le début du championnat, Bruno et ses deux camarades de jeu ont été sans pitié pour leurs adversaires puisqu'ils terminent avec une bonne longueur d'avance, 14 points contre 27 pour les seconds. « Nous avons bien dominé notre sujet. Même la dernière manche, que nous n'étions pas obligés de courir car nous avions déjà course gagnée, nous l'avons remportée » explique un Bruno Jourdren ravi. Une victoire d'autant plus précieuse pour les tout nouveaux champions du monde puisqu'elle s'est jouée dans des conditions très aléatoires. « Nous avons tout eu durant cette semaine, des petits airs, du medium et de la brise. C'est bien de gagner dans des conditions multiples. » Rappelons que faute de vent, les concurrents sont restés à terre lundi et mercredi. L'équipage du Néerlandais Udo Hessels est second. Le trio Australien skippé par Colin Harrison complète le podium.


Le bronze pour Damien Seguin

En 2.4, Damien Seguin n'a rien perdu de sa fougue et de sa maîtrise, malgré une année consacrée en grande partie à son Class 40. Le skipper termine troisième de l'épreuve juste derrière le Néerlandais Bijlard Guus qui remporte le championnat et l'Allemand Heiko Kroger. Classé 10ème hier suite à une disqualification sur la deuxième manche due à un départ prématuré, le champion du monde  2012 voit la victoire lui échapper de peu cette année. « C'est ma deuxième compétition en 2.4 cette année après la Sailing World Cup de Hyères. Je n'en retire que du positif car j'ai la vitesse et je suis toujours capable de sortir des bons coups. Ce qui est dommage c'est ma disqualification sur la deuxième manche car sans cela je gagnais le mondial » confie un Damien Seguin, un peu frustré mais heureux d'être revenu dans le match aux côtés des ténors. « Par rapport à la Sailing World Cup de Hyères, j'étais un cran au dessus des Anglaises et je tenais bien l'Allemand. » ajoute Damien qui va maintenant s'octroyer un petite pause d'une semaine avant de retrouver son Class 40 pour de nouvelles aventures au large.

Interview de Bruno Jourdren :

« Nous sommes contents. Nous faisons une bonne saison car nous gagnons toutes les courses auxquelles nous participons. De plus, nous clôturons cette saison par un titre mondial. C'est super car ça fait longtemps que nous courrions après. Ca fait trois victoires en trois participations. C'est de bon augure pour la suite et ça fait plaisir car nous sommes rentrés des Jeux Olympiques de Londres un peu frustrés car nous étions dans le match et nous avions  terminé au pied du podium sur une égalité. Nous étions bien en phase et c'est un bonheur de naviguer ici. Nous sommes super bien reçus chez les Irlandais. C'était un beau championnat. Nous avons eu tout eu durant cette semaine, des petits airs, du medium et de la brise. C'est bien de gagner dans des conditions multiples. Nous avons bien dominé notre sujet car nous perdons seulement trois manches même la dernière manche, que nous n'étions pas obligés de courir car nous avions déjà course gagnée, nous l'avons remportée, comme ça il n'y a aucun doute. »


Interview de Damien Seguin :

« Aujourd'hui nous avons eu un peu plus de vent que les autres jours. Mon objectif qui était de faire un podium est atteint. C'est ma deuxième compétition en 2.4 cette année après la Sailing World Cup de Hyères. Je n'en retire que du positif car j'ai la vitesse et je suis toujours capable de sortir des bons coups. Ce qui est dommage c'est ma disqualification sur la deuxième manche car sans cela je gagnais le mondial. Mais il n'y a pas le feu à la maison, je vais vite et j'ai régulièrement fait des manches dans le top 3. Par rapport à la Sailing World Cup de Hyères, j'étais un cran au dessus des Anglaises et je tenais bien l'Allemand. Ca prouve que j'étais bien dans le match. Je n'ai pas de retard par rapport à ces nations qui elles, ont beaucoup navigué. Maintenant je vais faire une semaine de pause et après retour au Class 40 avec l'Atlantique Télégramme et des entrainements communs à Lorient. »

Résultats :

Sonar :

1-    Bruno Jourdren / Eric Flageul / Nicolas Vimont-Vicary (CN Carantec / YC Carnac / PEC Voile Poitiers) 14 pts
2-    Udo Hessels (NED)  27 pts
3-    Colin Harrison (AUS) 38 pts

2.4 MR

1-    Bijlard Guus (NED) 18 pts
2-    Heiko Kroger (GER) 19 pts
3-    Damien Seguin ( SNO Nantes)  24 pts 

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :