Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Delphine Cousin, nouvelle reine du slalom

[Equipe de France de Funboard]  - le 26/08/2013

[Equipe de France de Funboard]

Delphine Cousin a été sacrée Championne du Monde de Funboard samedi dernier à Alacati, à l'issue de la dernière étape du circuit féminin de PWA. Cette jeune Bretonne de 22 ans, domiciliée à Carnac, succède à Valérie Arrighetti-Ghibaudo, de 19 ans son ainée, qui monte quant à elle, sur la seconde marche du podium. La Suissesse Karin Jaggi prend la troisième place. 4ème mondiale l'an dernier à égalité de points avec la troisième, Lena Erdil, Delphine espérait monter sur le podium en 2013 mais de là à penser décrocher le graal… « Mon objectif cette année était de rentrer dans le top 3. Je ne pouvais pas espérer mieux que cette première place. C'est une surprise pour moi et je suis super contente » confie la toute nouvelle reine du slalom mondial. Consciente de la performance qu'elle vient de réaliser, celle qui a commencé la planche en compétition vers 12 - 13 ans garde bien les pieds sur terre. En effet, à l'orée de sa carrière professionnelle, l'étudiante en école de commerce à Brest sait que la route est longue et préfère assurer ses arrières sans pour autant fuir ses rêves : « Je fais des études à côté car on ne sait jamais ce qui peut arriver. Je n'ai plus qu'un an avant de terminer mes études et après j'aimerais bien continuer ma carrière de sportive de haut niveau en planche à voile. » Et pourquoi pas marcher dans les pas de la star de la discipline, Antoine Albeau qui décrochait en 1994 son premier titre de champion du monde de slalom, prémices d'une longue série. Il n'avait alors que 22 ans, lui aussi… En attendant, la numéro un mondiale va tenter d'asseoir sa suprématie sur le territoire français en conservant son titre de championne de France. Entretien avec Delphine Cousin.

Comment s'est déroulée pour toi cette étape Turque ?

« Je suis arrivée une semaine en avance en Turquie pour naviguer un peu avant et me préparer. Durant cette semaine d'entrainement nous avons eu des conditions que nous avons ensuite retrouvé pendant la compétition du coup j'étais plutôt à l'aise. Les conditions étaient assez légères. Ca tombait bien car mon point fort se situe plutôt dans le vent léger. Les résultats ont été serrés toute la semaine. Au final, je termine à nouveau deuxième ce qui me permet de remporter le titre. »

Ce titre, était-il l'objectif de ta saison ?

"L'an passé, j'ai terminé 4ème à égalité de points avec la troisième, donc mon objectif cette année était de rentrer dans le top 3. Je ne pouvais pas espérer mieux que cette première place. C'est une surprise pour moi et je suis super contente. Quand j'ai terminé seconde de la première étape en Corée, je me suis dit que le titre était possible. Au départ, nous devions avoir trois épreuves mais celle de Hollande a été annulée, du coup tout était possible. Avec deux épreuves, il n'y a pas le droit à l'erreur. Avec ma place de seconde acquise en Corée, je partais en bonne position mais rien n'était joué. Finalement je remporte le titre. J'ai intégré l'équipe de France de Funboard en début d'année. Avec ma place de première et la place de deux de Valérie, cela fait deux Françaises en tête du circuit  mondial. Je pense que c'est bien pour cette équipe récemment créée de prouver qu'elle a une raison d'exister. "


A quoi rêves-tu maintenant que tu as décroché un titre mondial ?

« Je pense que la planche à voile et la voile en général est un sport d'expérience. Quand on voit que Valérie Arrighetti qui à plus de 40 ans finit deuxième, que Karin Jaggi, qui a également plus de 40 ans est troisième mondiale, je sais qu'à 22 ans j'ai encore tout l'avenir devant moi. Mais ce n'est pas parce que j'ai remporté le titre cette année que tout est acquis. C'était un match très serré cette année et ça le sera tout autant l'année prochaine. Il va donc falloir s'entrainer et travailler dur si je veux garder mon titre l'an prochain. Je fais des études à côté aussi car on ne sait jamais ce qui peut arriver. Je n'ai plus qu'un an avant de les terminer et après j'aimerais bien continuer ma carrière de sportive de haut niveau en planche à voile. »


Quel est ton programme pour cette fin d'année ?

« Je dois encore participer à deux étapes du championnat de France où je suis actuellement en tête. Ce sont deux compétitions majeures. Ensuite, je participerai probablement au Fort Boyard Windsurf Challenge début septembre puis à un salon de la voile à Carnac où j'étais marraine l'an passé. Je vais être présente sur les différents événements promotionnels qui ont lieu en France dans les prochains mois. »

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :