Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Deux équipages français sur le podium de l'Européen de Nacra

[Equipe de France]  - le 24/08/2013

[Equipe de France]

Décidément le Nacra Français n'en finit pas de nous enchanter. Après le sacre mondial de Billy Besson et Marie Riou il y a un mois, le collectif du catamaran français confirme une fois de plus sa forme olympique en raflant l'argent et le bronze lors du Championnat d'Europe qui vient de s'achever en Italie. Les honneurs reviennent aux talentueux Moana Vaireaux et à sa jeune équipière Manon Audinet. Du haut de ses 21 ans, Manon n'a rien à envier à ses ainés comme tient à le souligner son barreur, Moana 30 ans et déjà une très belle expérience du catamaran « Elle est vraiment dans la démarche olympique. On ne savait pas si elle allait tenir le choc car elle est toute jeune mais elle est complètement dedans. Elle est travailleuse et sa progression a vraiment été une arme importante pour moi cette saison ». L'équipage, passé près du podium mondial aux Pays-Bas, a pris une belle revanche en se classant deuxième de cet Européen, remporté par les Néerlandais Mandy Mulder / Coen De Koning. Sur cette européen, la première place a tendu les bras au tandem Français qui, tirant les leçons des régates précédentes a préféré contenir sa fougue pour s'assurer le podium. « Parfois sans forcément s'en rendre compte, on prenait des options extrêmes sur les fins de régates. En Italie, au lieu d'essayer de gagner une manche, nous avons préféré limiter la prise de risques et faire du gagne-petit pour finir dans les trois ou deux » explique Moana à l'arrivée.

Marie Riou, championne du monde en titre avec Billy Besson poursuit, quant à elle, sur sa lancée. La Bretonne et son barreur intérimaire, François Morvan remplaçant de Billy actuellement engagé sur le Championnat du Monde de Class C, réalisent une belle performance en montant sur la troisième marche du podium. En tête au classement ce matin, le duo est, lui aussi, passé à un cheveu de la victoire. «  Ca ne s'est pas joué à grand-chose » explique Marie, visiblement encore surprise de son époustouflante saison : « je ne m'attendais pas à ça. Avec François, on s'est entrainés un peu avant le mondial mais nous n'avons pas beaucoup navigué ensemble du coup c'est top de faire troisième ici. Franck Cammas et Sophie de Turckheim signent pour leur part un beau retour à la compétition en décrochant la sixième place. « C'est pas mal comme entrée en matière » précise Franck Citeau, le coach. Ces trois équipages avec celui d'Audrey Ogereau et Matthieu Vandame, classé 15ème de cet Européen, confirment le très bon niveau du collectif tricolore qui réalise cette année un parcours quasi sans faute : « C'est une très belle saison. Des podiums tout le temps et un titre mondial, nous ne sommes pas loin du carton plein » précise l'entraineur du nouveau catamaran des Jeux Olympiques de Rio.  

Interview de Moana Vaireaux :

« Nous sommes plutôt contents car nous avons réussi à travailler ici ce qui nous a manqué pour être sur le podium du championnat du monde c'est-à-dire le placement stratégique et tactique. Les conditions le premier jour et aujourd'hui étaient très irrégulières. Il fallait se placer par rapport à la flotte, par rapport aux risées. C'était assez complexe. Nous sommes un peu plus jeunes que les autres en expérience olympique mais nous avons progressé tout au long de cette saison dans différents domaines. Ce qui est agréable c'est qu'à chaque régate, le podium était accessible. C'est vrai que c'est un peu frustrant car que ce soit à Hyères ou au mondial, il nous file entre les mains mais je pense que nous avons encore des choses à travailler par rapport à la prise de risques. Parfois sans forcément sans rendre compte, on prenait des options extrêmes sur les fins de régates. Aujourd'hui, nous avons navigué plus simplement. En Italie, nous avons été très réguliers la plupart du temps. Au lieu d'essayer de gagner une manche, nous avons préféré limiter la prise de risques et faire du gagne-petit pour finir dans les trois ou deux. Ca ne s'est pas joué à grand-chose, à une option près nous étions champions d'Europe. »

Au sujet de Manon Audinet : « Elle a été mon arme cette saison. Nous naviguons ensemble depuis plus d'un an maintenant mais elle a énormément progressé cette année. Elle est vraiment dans la démarche olympique. On ne savait pas si elle allait tenir le choc car elle est toute jeune mais elle est complètement dedans. Elle est travailleuse et sa progression a vraiment été une arme importante pour moi cette saison. »

Interview de Manon Audinet :

« Nous sommes contents. La première place n'était pas très loin donc il y a une petite déception mais c'est quand même génial. C'était jouable. Les cinq premiers étaient tous collés au classement ce matin donc on avait notre chance. La medal race n'a pas été facile. Il ne fallait rien lâcher. On a réussi à gratter des places au fur et à mesure. Nous avons pas mal progressé tout au long de la régate en travaillant nos points faibles et ça a fini par payer. »

Interview de Marie Riou :

« Un petit peu déçue car nous étions en tête ce matin et nous n'avons pas réussi à rester en tête mais c'est une super saison. Je ne m'attendais pas à ça. Avec François on s'est entrainés un peu avant le mondial, on avait fait quatre jours de nav' mais nous n'avons pas beaucoup navigué ensemble, du coup c'est top de faire troisième ici. Sur la medal race, ca ne s'est pas joué à grand-chose. Le vent était un peu tordu et ce n'était pas évident. Techniquement le fait que François et moi n'avons pas beaucoup navigué, ça pêche un peu. Il reste encore la SOF à La Rochelle mais le gros de la saison est passé. »

Interview de Franck Citeau :

« Nous sommes déçus de nous être fait battre par les Hollandais. Cela s'est joué à une place. Mais c'était un beau championnat dans son ensemble car on a réussi à travailler des points que nous n'avions pas eu le temps de travailler durant la saison, des points où je sentais que nous étions un petit peu faibles. On avait trouvé que la Hollandaise avait fait  preuve de maîtrise tactique. Il nous  manquait un peu le sens de la régate et là je trouve que nous en avons retrouvé une bonne partie donc je suis très content sur cet objectif de travail. J'ai eu peur qu'il y ait un manque de motivation après le mondial mais ce n'était pas le cas. En ce qui concerne Sophie et Franck je trouve que faire sixième et accéder à une medal race pour leur retour c'est pas mal comme entrée en matière. Le plan d'eau est très tactique. Tu es obligé de naviguer par l'intérieur, de faire des placements, d'anticiper. Il y a plein de phases durant lesquelles tu peux perdre beaucoup si tu n'es pas bon. Nous ne regrettons pas d'être venus et maintenant il nous reste La Rochelle, la SOF pour le plaisir mais la saison est terminée pour nous en termes d'objectifs sportifs. C'est une très belle saison. Des podiums tout le temps et un titre mondial, nous ne sommes pas loin du carton plein. »

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :