Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Fin du Championnat de France Promotion Slalom Funboard Etape 2

[Voile légère]  - le 21/05/2013

[Voile légère]

Quand le vent s'emmêle...

 

Les prévisions de vent étaient plutôt bonnes pour la journée et tous les compétiteurs et organisateurs étaient motivés pour aller sur l'eau et y faire un maximum de courses. 

Petit problème à l'arrivée sur le spot, le vent est absent. Qu'à cela ne tienne, tout le monde se prépare comme hier et le comité de course prépare son parcours en fin de matinée avec quelques petites risées qui permettent au local Damien Le Guen d'attraper le planning sur quelques allers et retours. Malheureusement, ce vent qui pourrait suffire à prendre du plaisir dans une navigation loisir ne pourra pas permettre aux compétiteurs de se mesurer les uns aux autres. 

 

Temps un peu frais sur Brest, mais tout le monde reste motivé pour en découdre. Les filles d''un côté, les garçons de l'autre, sur deux emplacements séparés, ont le droit à plusieurs envois de procédures de départ. Mais aujourd'hui encore, les annulations pleuvent. 

C'est un peu frustré, que le comité de course prend la décision de renvoyer tous les compétiteurs à terre et d'en terminer pour cette épreuve Brestoise. Finalement, il n'y aura pas de classement chez les hommes (bloqués en demie finale) et les femmes auront quant à elles réussi à boucler deux courses synonymes de validation de cette épreuve pour le classement annuel.

C'est donc le même classement qu'il y a deux jours qui est prononcé à la cérémonie de clôture avec la première place pour Delphine Cousin, maîtresse des lieux chez les femmes pendant ces trois jours. En seconde position, on retrouve une autre femme en forme, Estelle Barre qui prend l'ascendant sur sa voisine d'entraînement Marion Mortefon, au bénéfice d'une meilleure seconde manche. Les deux demoiselles étaient venues de Méditerranée pour obtenir le meilleur résultat possible alors que la prochaine épreuve à Leucate sera, pour toutes les deux, une compétition "comme à la maison".

 

Au classement général annuel on retrouve Delphine Cousin en tête après deux victoires. Elle marque ainsi de nombreux points d'avance pour le titre annuel qu'elle avait déjà obtenu en deux mille douze. Après sa deuxième place en coupe du monde il y a quinze jours, il y a fort à parier qu'elle va mener la vie dure aux autres navigatrices lors des prochaines grandes épreuves à venir. 

En seconde position, Marion Mortefon, après sa seconde place à La Ciotat, termine ici troisième et prouve encore une fois sa régularité sur les différentes épreuves. 

Pour compléter le podium provisoire chez les femmes on retrouve Estelle Barre, belle seconde ici, qui avait un peu moins bien réussi son épreuve à La Ciotat en terminant sixième. La lutte sera rude à Leucate entre les demoiselles qui devraient être un peu plus nombreuses encore du vingt au vingt deux septembre, plage de La Franqui. 

 

Chez les hommes, la déception est grande ! Beaucoup de motivation pour tous les internationaux qui étaient venus à Brest les dents longues pour tenter de déboulonner Julien Quentel de la première place mais aussi pour s'emparer de deux places sur le podium provisoire annuel occupées par deux absents (Cyril Moussilmani et Ludovic Jossin). Cédric Bordes, Antoine Questel (champion de France en deux mille douze), Pierre Mortefon ou encore Pascal Toselli, Alexandre Cousin et Damien Le Guen (le local de l'épreuve) avaient tous en tête d'avancer dans le classement en profitant de ces absences. Ils devront tous se rendre à Leucate pour espérer bien figurer au classement général annuel lors de la remise des prix du championnat qui aura lieu à La Torche le vingt sept octobre. Malgré un calendrier international bien rempli au mois de septembre on devrait donc avoir encore du beau spectacle sur le spot du "Mondial du vent", souvent balayé par la tramontane que les windsurfeurs apprécient tant. 

 

Comme vous pouvez sans doute le percevoir en regardant les photos et vidéos présentes sur le site www.aff.net le funboard est un sport ludique et coloré. Mais lors des épreuves officielles tous les compétiteurs sont concentrés au maximum. Il y a une vraie tactique à mettre en place dans sa course pour tenter de s'assurer une place dans les finales. Il ne suffit pas seulement d'aller vite, selon les adversaires d'une poule de qualification il faut calculer les risques à prendre et ainsi choisir son placement sur la ligne de départ. Une fois ce dernier donné, il faut tirer fort sur le wishbone pour arriver avant les autres à la première bouée, et repartir avec du vent frais. Derrière cela devient vite un "chantier" avec toutes les planches qui passent. Un véritable sprint avec du matériel de haute technologie et des compétiteurs très entraînés. Si vous croisez un nouvel arrivant sur les épreuves de slalom du championnat de France, il est certain que ce dernier vous dira combien c'est surprenant de voir la vitesse des compétiteurs. 

 

Si vous avez aimé suivre le funboard pendant ces quelques jours n'hésitez pas à arpenter les plages de votre région, il y a des compétitions dans tous les coins de France. Du slalom, de la vague, du freestyle, de la formula windsurfing ou de la longue distance, dès que le vent pointe le bout de son nez vous pouvez également retrouver des voiles de toutes les couleurs tourner dans tous les sens. Si vous voulez apprendre le funboard, dirigez vous vers les clubs sportifs qui proposent cette discipline, la planche à voile a beaucoup évolué et est devenue très facile d'accès. C'est bientôt la belle saison, LA saison pour se lancer !

En attendant, retrouvez tous les meilleurs moments des compétitions françaises de funboard sur www.aff.net rubriques photos ou vidéos ... Vous pourrez également y retrouver le fonctionnement de notre association et les partenaires sans qui nous ne pourrions faire dans ce Bret's Funboard tour, championnat de France promotion slalom. 

 

Par : Mathieu Bonno - AFF


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :