Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

20 bleus en Medal Race, la Marseillaise pour Jourdren et son équipage

[Equipe de France]  - le 26/04/2013

[Equipe de France]

Veillée d'armes ce soir pour tous les Français qui ont réussi à se hisser dans le top 10 de leur série.

Demain, ils seront 20 à expérimenter le nouveau format mis en place par la Fédération Internationale et joueront gros sur les medal races. Car pour la première fois à Hyères, ce ne sont pas une mais deux medal races qui seront disputées et même trois pour les 49er qui joueront sur un parcours qui tiendrait dans une piscine municipale. « Demain, ce sera une nouvelle régate avec 40 points à distribuer. Tout peut arriver » prévient Billy Besson qui a pris les commandes de la flotte des Nacra 17 aujourd'hui.

Avec Marie, ils enfilent le maillot jaune du leader avec une seule certitude, ils ne peuvent pas monter plus haut alors que - si les choses tournent mal - ils peuvent dégringoler jusqu'à la septième place. Les Suédois Shuwalow et Klinga sont en embuscade et les autres français peuvent eux aussi convoiter le podium à l'image de Moana Vairaux et Manon Audinet, troisièmes du général. Car c'est peut-être la meilleure surprise de cette semaine, le cata français fait école puisque Matthieu Vandame et Audrey Ogereau sont eux aussi dans le top 10 et que l'équipage Cammas / de Turckheim a montré lors des qualifications sa capacité à aller vite, et au bon endroit.

Picon et Giard en tête
En planche à voile, tous les espoirs reposent sur Charline Picon qui semble imbattable depuis ce début de semaine. Quelques soient les conditions, la Rochelaise a dominé la flotte et le vent s'annonce faible demain, sa spécialité. Chez les hommes, le breton Louis Giard est deuxième, à égalité de points avec le premier et promet d'attaquer la dernière journée l'aileron entre les dents alors que Julien Bontemps occupe la 4ème place.

Le 470 toujours en forme
Chez les 470, plusieurs équipages sont aux avant-postes. Pierre Le Boucher et Nicolas Le Berre occupent la troisième place à égalité avec Sofian Bouvet et Jérémie Mion, revenus de l'au-delà sur la deuxième manche du jour. En féminine, Camille Lecointre et Mathilde Géron sont elles aussi deuxièmes, derrière les Brésiliennes Oliveira et Barbachan qui ont tout raflé depuis le début de l'année.

Laser et Finn
En dériveur simple, Jean-Baptiste Bernaz est 5ème chez les Lasers alors qu'en Finn, Jonathan Lobert (6ème) et Thomas Le Breton (7ème) se tiennent dans un mouchoir de poche. En féminines, Mathilde de Kerangat est quatrième à 18 points du podium. Marie Bolou jouera elle aussi sa carte en medal race. Elle y accède juste sur le fil en accrochant ce soir la 10ème place.

Triple dose  de medal race pour les Skiffs
Qualifiés in extremis pour la medal race, Julien D'Ortoli et Noé Delpech peuvent mathématiquement convoiter le podium même si la partie ne sera pas facile. Ils devront réaliser l'exploit à trois reprises pour espérer déloger les Britanniques qui occupent ce soir toutes les marches du podium. « On n'a rien à perdre » lâche Julien, bien décidé à tout donner sur ces parcours riquiqui où le départ compte plus que tout. Mouillés tout près de la digue, les parcours des 49er devraient permettre d'assurer le spectacle !

La Marseillaise pour le Sonar français
Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary ont faire résonner la Marseillaise ce soir à Hyères. Après avoir été toute la semaine au coude à coude avec le Norvégien Wang Hansen, les Français ont pris l'avantage en remportant la première manche et n'ont eu qu'à enfoncer le clou sur la seconde. « On est contents, et on le serait à moins » lâche Bruno qui valide ainsi une préparation tous azimuts. Le Breton passe en effet sur tous les supports et navigue aussi bien à bord de son 40 pieds flambant neuf qu'en Longtze, un spectaculaire quillard de sport. Sur ce bateau, il embarque notamment Eric Flageul ainsi que deux équipiers « valides ». On pourra retrouver l'équipage en Sonar dès la semaine de Medemblick, dans un peu moins d'un mois. En 2. 4 Damien Seguin termine 4ème à un point du podium. C'est l'allemand Heiko Kroger qui s'impose.

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :