Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Courrier Dunkerque prend l'avantage

[Habitable]  - le 29/03/2013

[Habitable]

Les 8 M34 ont couru une seule course hier, mais de coefficient 2. Dans les petits airs, Daniel Souben prend l'avantage suivi de Thomas Coville. Franck Cammas complète le podium.

L'entrée en matière des concurrents du Spi Ouest France - Intermarché a été corsée avec, pour commencer, un parcours côtier d'une trentaine de milles et donc, de coefficient 2. Dans la salle de briefing, hier matin, les équipages sont concentrés pour ce qui s'annonce être la course la plus importante de cette première étape de la Volvo DRIVE-E Race. Preuve du professionnalisme à bord des bateaux, les questions sont précises, peu nombreuses, mais pas un point n'est laissé au hasard. Peu après 10 heures, la flotte s'élance dans le froid - mais sous le soleil - en direction de l'île d'Houat. Malgré un départ en second rideau, Sodebo 34 et Groupama 34 prennent les rênes avec la ferme intention de ne pas les lâcher. A l'approche de la première marque - la Vieille - l'équipage de Cammas choisit d'envoyer le spi de capelage et paie le prix fort cette décision puisque ses concurrents directs lui reprennent la première place. « Ca nous coûte cher, surtout qu'il s'agissait de bords tout droit, sans options particulières » regrette Cammas qui digère mal cette « petite heure difficile ». Les hommes du bateau vert ne parviendront en effet jamais à récupérer complètement les quelques centaines de mètres lâchées dans la partie sud du parcours. Le match se joue alors entre Courrier Dunkerque et Sodebo qui passeront les deux heures de course restantes à quelques dizaines de mètres l'un de l'autre. « Il faut être tout le temps dessus, ne jamais rien lâcher ! » résume Coville à l'arrivée. Plus habitué aux transatlantiques, le skipper de Sodebo 34 a de quoi être satisfait de son entrée en matière sur le Spi. « Chez nous, l'homme du match, c'est Jean-Luc Nélias, qui nous a fait une super nav' » salue-t-il, sans oublier la tactique hors pair de Fred Guilmin. C'est seulement sur le dernier bord, grâce à des manœuvres millimétrées que Daniel Souben et ses hommes parviennent à reprendre l'avantage. Le skipper de Courrier Dunkerque 3, en homme d'expérience sait que c'est toute la saison 2013 qui sera aussi tendue. Derrière, Franck Cammas et ses hommes grimpent sur le podium au détriment de Bretagne Crédit Mutuel Elite qui perd deux places en raison d'une algue coincée dans la quille.

Aujourd'hui, les M34 ne sont plus seuls sur l'eau puisque ce ne sont pas moins de 400 unités qui les ont rejoints. La flotte se prépare donc à enchaîner des parcours bananes au large de la Trinité. En fonction des conditions, ils sont susceptibles de courir jusqu'à trois manches dans des conditions qui s'annoncent sportives.

______________

Les interviews

Interview de Daniel Souben ; skipper de Courrier Dunkerque
« C'est serré du début à la fin ! La moindre erreur se paie cash ! On a fait deux erreurs sur la totalité du parcours et on les paie cher. On a réussi à revenir mais c'était dur. Notre chance, c'est que les autres en font aussi. Franck en a fait et ça lui coûte sa manche. Dans ces conditions qui ne sont pas difficiles, tous les bateaux vont vite. Nos entraînements paient car on enchaine bien les manœuvres. On termine avec une petite longueur d'avance après 3 heures de course, c'est rien ! »

Interview de Thomas Coville, skipper de Sodebo 34
« On est dans le coup, mais c'est sûr qu'il faut être tout le temps dessus. Il ne faut jamais rien lâcher ! Le niveau est super homogène et les équipages expérimentés s'en sortent bien lorsqu'il y a des manœuvres. On arrive à faire un bon résultat grâce à une super navigation de Jean-Luc Nélias et une super tactique de Fred Guilmin. Cela dit, les conditions étaient très irrégulières aujourd'hui, on ne peut pas tirer de conclusions. A mon avis, l'équipage de Groupama reste le plus dangereux. »

Interview de Franck Cammas, skipper de Groupama 34
« On s'est refait sur la fin mais pas suffisamment. Nous avons eu une petite heure difficile. Au passage de la Vieille (en début de parcours, ndlr), nous avons envoyé le petit spi au pire moment ! On a eu du refus, et on a raté notre manœuvre, c'était le mauvais choix ! Ca nous coûte cher, surtout qu'il s'agissait de bords tout droit, sans options particulières. Vers la fin, on a réussi à se refaire. On avait une algue dans la quille, une fois enlevée, ça allait mieux ! Le niveau est très dense, tous les bateaux qui sont ici peuvent gagner des manches. »

Interview de Corentin Douguet, skipper de Nantes St Nazaire - E. Leclerc
«Nous intégrons pas mal de nouveaux à l'équipe cette année, aujourd'hui c'était notre première vraie course ensemble ! Nous sommes surtout là pour travailler, s'entraîner avec des objectifs de cohésion de groupe et de communication. Sur cette grande course, nous avons pu valider que nous avons une bonne vitesse dans ces conditions (6-7 nœuds de vent), c'est un bon élément de satisfaction. C'est vrai qu'il nous manque pas grand-chose, une longueur, pour être dans les trois premiers mais nous avons quand même fait une belle remontée jusqu'à la 4ème place alors qu'on passait la 1ère marque dans les derniers. On a tenté des choses, ça a marché ! »

Interview de Camille Lecointre, Nantes Saint Nazaire - E. Leclerc
« Après les JO de Londres, j'avais envie de naviguer sur d'autres supports et je me suis tournée vers le M34. J'ai fait le Tour de France en 2008 et j'avais vraiment envie d'y retourner. Je vais faire une bonne partie de la saison avec Nantes Saint Nazaire E Leclerc.  Je suis tacticienne à bord mais sur les côtiers, comme aujourd'hui, c'est plutôt le navigateur qui reprend la main. Corentin a plus l'habitude que moi de ce genre de parcours ! »

Interview de Nicolas Troussel, skipper de Bretagne - Crédit Mutuel Elite
« On avait bien commencé mais on finit mal ! On a pris une algue dans la quille et on s'en est rendu compte très tard. On est assez déçus car on était super bien partis. On a fait de belles choses au début mais on aurait pu mieux contrôler la flotte et perdre moins de places… »

Interview de Vincent Riou, navigateur à bord de Région Ile de France
« Ce début de Spi est conforme à ce que j'attendais et on a fait de belles régates. On a fait un bon début de course mais on se met dans une situation compliquée. C'est un peu la spécificité de cette série. Le niveau est très serré. Il est très dur de gagner des places et très facile d'en perdre ! »

Interview de Gérald Véniard, Team Omansail
« L'objectif du Spi Ouest France, c'est de bien se préparer pour le Tour. Nous avions deux nouveaux équipiers aujourd'hui à bord, ça fait seulement un mois qu'ils naviguent donc il faut travailler ensemble pour être prêts et aujourd'hui on n'était sans doute pas prêts ! On a pris un bon départ mais ensuite ça s'est compliqué : le vent était capricieux, ça nous a demandé beaucoup de manœuvres. Sur la dernière longueur avant l'arrivée, on fait une erreur, le spi tombe à l'eau et commence à chaluter. Nous n'avons pas pu revenir sur Bretagne Crédit Mutuel Elite et on finit 6èmes. On est un peu passé à côté aujourd'hui ! »

Interview d'Elodie Jane Métraux, skipper de Ville de Genève - Carrefour Addictions
« On a fait plein de petites erreurs de début de saison. On navigue avec une nouvelle équipe et plein de gens nouveaux. Nous n'avons pas participé aux stages d'avant saison et c'est donc la première fois que l'on est confronté aux autres équipages. Cela dit, on n'est pas trop à la rue ! On a bien travaillé cet hiver et ça va revenir assez rapidement. »

Interview d'Antoine Carpentier, Courrier Dunkerque
« C'est ma 2ème saison en M34 en tant que régleur de foc sur Courrier Dunkerque. Cette année, nous avons  choisi de ne pas prendre de petits nouveaux mais de garder le même équipage toute la saison. Ca fait presque 2 ans que nous naviguons tous ensemble donc nous commençons à bien nous connaître, à avoir des automatismes, à connaître les habitudes de chacun. Apparemment ça a payé aujourd'hui puisqu'on remporte la course ! »

Plus d'informations sur http://www.volvodriverace.fr/

 

Par : Communication


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :