Menu   Espace Licencié   Outils Gestion Club   Boutique Clubs

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

> Actualités


Un mercredi sous haute tension

[Equipe de France]  - le 07/08/2012

[Equipe de France]

____________________________________

 Les 49er rêvent de Bronze

On retient son souffle, la journée de demain va être capitale pour l'Equipe de France avec dès 13h00, la medal race des 49ers. Manu Dyen et Stéphane Christidis sont en position d'embuscade pour cette ultime course où tout peut arriver. Au classement général, « ils peuvent faire de 3 à 9 » résume le coach, Guillaume Chiellino. Le bronze est donc plus que jamais dans la ligne de mire des Français qui ont en tête la médaille que Jonathan a arrachée de façon similaire. Pour faire simple, ils doivent gagner la medal race et laisser opérer le destin pour que les autres prétendants au bronze restent à plus de trois bateaux derrière.

____________________________________

Un sans faute à réaliser demain en Match Race

En match race, en revanche, Claire Leroy, Marie Riou et Elodie Bertrand ne peuvent compter que sur elles pour se qualifier en demi-finales. Battues aujourd'hui à deux reprises par les Espagnoles, elles n'ont d'autre alternative que de remporter les trois prochains matchs pour passer à l'étape suivante. « Ce sont des situations que l'on connait » rappelle Claire Leroy qui s'est déjà extirpée de configurations bien plus tendues. Elles disputeront leur premier match demain à 14h30 et, si les choses se passent comme elles le souhaitent, termineront leur journée à 16h30 par une troisième et dernière victoire.

_____________________________________________________

Lecointre / Géron grappille des places au général

Aujourd'hui, la meilleure performance est signée par Camille Lecointre et Mathilde Géron qui se rapprochent chaque jour un peu plus du podium. Elles sont 4èmes, à 19 points du bronze, et ne rêvent que d'une chose : du petit temps. « Ça peut être défavorable aux autres et dès qu'il y a moins de vent, c'est plus ouvert » analyse Camille qui se refuse au moindre calcul. Pierre Leboucher et Vincent Garos, en 470 masculin, seront de repos demain et attaqueront leur medal race jeudi. « Le bronze est possible, il faut gagner la medal race ! » lâche Vincent, l'équipier.

____________________________________________________________________

Charline Picon et Julien Bontemps à l'heure des bilans à chaud

Enfin, Julien Bontemps et Charline Picon terminaient leurs Jeux aujourd'hui en planche à voile. Julien termine sur une note positive, avec une deuxième place, sur la medal race. Il est 5ème du classement général alors que Charline est 8ème. La Rochelaise n'a pas tout à fait exclu de passer en kite si celui-ci était discipline olympique aux JO de 2016. « J'espère quand même que la planche à voile va rester parce que c'est pas mal ! » lâche-t-elle dans un sourire. A lire plus loin les bilans des deux entraineurs Pascal Chaullet et Stéphane Jaouen.

_____________________________________________________________

Les mots des coureurs et des entraineurs Interview de Claire Leroy, Match Race :« On a fait deux bons matchs très serrés, avec beaucoup de pénalités. Demain est un autre jour. On a trois points à aller chercher. Rien n'est jamais gagné en match race et c'est quelque chose qu'on a déjà fait plusieurs fois, notamment face à l'Espagnole. Ce sont des situations que l'on connait ». Interview de Julien Bontemps, RSX : « Je suis content d'avoir terminé mes JO comme ça, ne serais-ce que pour les gens qui sont venus me voir. Le Néerlandais est impressionnant. Même en voyant la réduction de parcours en retard, il revient et gagne la manche. Je sais que je n'aurais pas pu gagner l'or face au Néerlandais, il va trop vite, mais les places de 2 et 3 étaient largement jouables. Les problèmes matériels, le premier jour ont été durs à rattraper, en plus, c'était sur le plan d'eau extérieur que j'aime bien. (…) C'est évident qu'il y a des différences énormes dans le matériel mais je ne veux pas polémiquer. La probabilité que la planche à voile revienne aux JO semble remonter. Je crois que Jacques Rogue (Président du CIO, ndlr) ne voudrait pas du kite, qu'il trouve trop dangereux. Même si la planche revient, je ne sais pas ce que je ferai pour Rio. Je réfléchis. »Interview de Pascal Chaullet, entraineur RSX : « On est déçus, forcement. Ce n'est pas ce à quoi on s'attendait. Julien était venu pour une médaille d'or mais le Néerlandais a été impérial. On ne peut que le féliciter pour sa prestation, sa constance. Concernant Julien, le bronze était accessible et il aurait pu se battre pour l'argent s'il n'y avait pas eu cette première journée. Elle perturbe toute la confiance en termes de vitesse. Elle oblige à repartir avec cette incertitude. Ensuite, il y a eu cette manche de 17 sur laquelle la propreté tactique n'était pas bonne. Quand on dit que Julien était favori parce qu'il était champion du monde, on fait des raccourcis. On calque les schémas de chronos qu'il peut y avoir en athlétisme ou en natation et ils ne sont pas bons. Il n'y a pas de rapport de cause à effet entre un titre mondial et un titre olympique. La preuve, Faustine (Merret, ndlr) n'avait jamais été championne du monde et ça ne l'a pas empêché de faire l'or (à Athènes, ndlr). Comme disait Julien, il n'était pas l'unique favori. Son problème de santé au niveau de la gorge l'a fatigué, c'est sûr qu'au vent arrière, où il faut être à fond, ça n'aide pas mais il n'y a pas que ça. Je suis content car il finit bien et ce n'était pas facile à faire. Ça fait autant plaisir que ça fait mal... » Interview de Charline Picon, RSX :« J'étais venue pour un podium, c'est une petite déception. Je n'étais pas rapide avec ce matériel mais il n'est pas question de tout mettre là-dessus. Sur la medal race, tout le team français était dans les tribunes. Je les ai entendus. J'ai pris un super départ bout de ligne, ce que je ne fais pas d'habitude. Je me suis battue et ça a pris de la droite… Ce qui me réconforte, c'est que l'Italienne était avec moi dans la bagarre. Elle a quand même quatre médailles aux JO. De toute façon, j'aurais terminé 4 ou 8, ça aurait été la même déception. J'ai loupé ma régate et pour l'instant, je n'ai pas de solution. On a travaillé pendant quatre ans pour être bons dans toutes les conditions et ici, on a eu 15/20 nœuds toute la semaine. C'est un peu dur. Si je regarde mes six derniers mois, j'étais un peu en deçà des trois premières. Dès la Sail For Gold, la flotte a été condensée et il y a eu un petit groupe de filles plus rapides. La seule surprise vient de la Finlandaise qui est médaillée d'argent alors qu'elle n'a jamais fait un podium sur une épreuve internationale. Pour moi, c'était déjà une grosse bataille pour être dans le top 10. J'aimerais que la planche à voile revienne aux JO pour aller à Rio. Je n'exclue pas de passer en kite. Si j'ai envie, que ça me branche et que je peux y aller avec des chances de podium, pourquoi pas. Par contre, je pars de zéro. Je ne suis jamais monté sur une planche de kite ! »Interview de Stéphane Jaouen, entraineur RSX Filles :« Le niveau général s'est beaucoup redressé l'année dernière. Le groupe leader est remonté. Ça se joue à rien mais Charline est toujours derrière. Au vu des conditions et de la manière dont elle a navigué, elle est à sa place. Il n'y a que la Finlandaise qui a surpris. Elle a commencé la planche à voile il y a 7 ans et personne n'aurait mis un sous sur elle. Alessandra Sensini est derrière Charline au général, ça montre bien que le niveau est serré. Des fois ça passe et cette fois, ce n'est pas passé. C'est les Jeux Olympiques et c'est déjà génial d'y être. On a fait quatre belles années avec un groupe de filles génial. Il y a eu de bons résultats sur l'olympiade et il ne faut pas l'oublier. » Interview de Pierre Leboucher et Vincent Garos, 470 :« Aujourd'hui, il fallait essayer de faire une bonne journée, comme d'habitude. On a fait une belle manche de 4 sur la première et sur la seconde, on part bien mais l'Américain nous vire dessus. Nous avons été obligés de nous dégager et c'est très difficile de revenir car ce sont de petits parcours. Le bronze est possible, il faut gagner la medal race ! Il faut rester sur ce qu'on a fait aujourd'hui et que les autres se plantent. Les Australiens et les Anglais sont sur une autre course. Ils ont été les meilleurs. On leur tire notre chapeau. » Interview de Camille Lecointre et Mathilde Géron, 470 :« Deux places de gagnées, c'était l'objectif de la journée. On veut grappiller chaque jour pour être au point le dernier jour. Il reste deux manches, on ne va pas calculer. Il peut se passer plein de choses, surtout s'il y a du petit temps. Ça peut être défavorable aux autres et dès qu'il y a moins de vent, c'est plus ouvert. Aujourd'hui, ce n'était pas facile. Ces conditions de 12/15 nœuds sont hyper dures physiquement. Ça bouge pas mal et on s'en sort bien. »

____________________________________

Le point météo, avec David Lanier

Pour demain synoptique faible de Sud Ouest, renforcé par une petite brise thermique qui devrait nous donner 8-12nds de vent du 220-230. Attention passage nuageux encore possible en milieu de journée.

____________________________________

Programme de demain :

Medal Race des 49er à 13h00 (Locale) soit 14h00 (HF)

470 Femmes : Manches 9et 10 à 12h00 et 13h30 (Locale)

Match Racing : Quart de finale 14h00 (Locale)

____________

Résultats  :

Podium des JO 2012 en Finn :

1- Ben Ainslie(GBR) / OR

2 - Jonas Hogh-Christensen (DEN) / ARGENT

3 - Jonathan Lobert (SNO Nantes - Equipe de France Militaire) / BRONZE

Podium des JO 2012 en Star et classement des Français :

1 - Fredrik Loof / Max Salminen (SWE) / OR

2 - Iain Percy / Andrew Simpson (GBR) / ARGENT

3 - Robert Scheidt / Bruno Prada (BRA) / BRONZE

9 - Xavier Rohart / Pierre Alexis Ponsot (YC La Pelle / SNO Nantes)

Podium des JO 2012 en Laser et classement du Français :

1 - Tom Slingsby (AUS) / OR

2 - P Kontides (CYP) /  ARGENT

3 - Rasmus Myrgren  (SWE) / BRONZE

10 - JB Bernaz / 24 pts (CN Ste Maxime)

Podium des JO 2012 en Laser Radial et classement de la Française :

1- Lijia Xu (CHN) / OR

2 - Marit Bouwmeester (NED) / ARGENT

3 - Evi Van Acker (BEL) / BRONZE

16 - Sarah Steyaert (CV Chatelaillon)

Podium des JO 2012 en RSX et classement du Français :

1 - Dorian Van Russelberge (NED) / OR

2 -  Nick Dempsey (GBR)  / ARGENT

3 - P Miarczynski (POL) / BRONZE

5 - Julien Bontemps (ASPTT Nantes)

Podium des JO 2012 en RSX et classement de la Française :

1 - Marina Alabau (ESP) / OR

2 - Tuuli Petaja (FIN) / ARGENT

3 -  Z Noceti-Klepacka (POL) / BRONZE

8 - Charline Picon (Palmyr atlantic voile - SNCF)

470 M après 10 manches

1 - M Belcher / M Page (AUS) / 18 pts

2 - S Bithell / L Patience (GBR) / 22 pts

3- L Calabrese / J de la Fuente (ARG)  / 57 pts

6 - Pierre Leboucher / Vincent Garos (ASPTT Nantes / SNO Nantes - Equipe de France Militaire) / 74 pts

49er après 15 manches :

1 - I Jensen / N Outteridge (AUS) / 48 pts

2 - P Burling / B Tuke (NZL) / 76 pts

3- P Lang / A Norregaard (DEN) / 108 pts

6 - Manu Dyen / Stéphane Christidis (CNV Aix les Bains - Equipe de France Douane / EV Cagnes sur Mer - Equipe de France Militaire) / 115 pts

470 F après 8 manches :

1 - J Aleh / O Powrie (NZL) / 21 pts

2 - S Clark / H Mills (GBR) / 25 pts

3 - L Berkhout / L Westerhof (NED) / 28 pts

4 - Camille Lecointre / Mathilde Géron (SR Brest - Equipe de France militaire / CMVSB -Equipe de France militaire) / 47 pts

Match Race quart de finale (trois matchs gagnés pour passer en demi-finale) :

Australie / Hollande : 1/1

Finlande / Etats Unis : 2/0

Espagne / France (Claire Leroy-Elodie Bertrand -Marie Riou / SN St Quay Portrieux, CV Arcachon, USAM Voile ): 2/0

Grande-Bretagne / Russie : 1/1

Tous les résultats : www.london2012.com/sailing/schedule-and-results/

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :

 

Nous contacter par mail

Fédération Française de Voile
17 rue H. Bocquillon - 75015 Paris
Tel : 01 40 60 37 00
Fax : 01 40 60 37 37

Voir aussi

World Sailing Ministere des Sports