Menu   Espace Licencié   Outils Gestion Club   Boutique Clubs

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Finn : Jonathan à 5 points du podium !

[Equipe de France]  - le 03/08/2012

[Equipe de France]

En terminant 3ème et 7ème des manches du jour, Jonathan Lobert s'est assuré une place de choix pour la finale qui se jouera dimanche puisqu'il n'est qu'à cinq points de la troisième place du podium, tenue aujourd'hui encore par le Néerlandais Pieter-Jan Postma. Jonathan doit donc mettre deux bateaux entre lui et le Neerlandais mais le calcul n'est pas si simple. « Il y a trois égalités pour la place de 4 » explique François Lecastrec. Le Croate et le Slovène sont donc tout aussi dangereux et il n'est pas non plus question de les laisser passer devant. La solution est donc simple pour Jonathan : faire la meilleure manche possible ! Les écarts avec les deux premiers sont par ailleurs trop importants pour lui permettre de rêver d'argent ou d'or. Le barreur, lui, ne cache pas sa joie d'être en aussi bonne place à la veille de la medal race : « si on m'avait dit, il y a quatre ans, que je serais quatrième des JO à la veille de la medal race, j'aurais signé tout de suite » explique-t-il. Le coach, lui, est convaincu que son poulain a les moyens de grimper sur le podium. « Ça fait des années que Jonathan se prépare à ça. Il y aura de la tension et de l'émotion mais il y est préparé » conclut le coach.

Jonathan sera médaillé de bronze si :

- Il intercale deux bateaux entre lui et le Néerlandais

- Le Croate (Gaspic) et le Slovène (Zbogar) sont derrière lui

François Lecastrec : "Jon doit chercher à être le mieux placé possible en essayant de mettre le Néerlandais derrière."

« Il n'y a que des costauds en medal race. Ce n'est pas facile d'en gagner une mais tous ceux qui sont là peuvent en gagner une, il ne faut donc pas tenter de choses excentriques. Il n'est pas impossible que le Danois et Ben Ainslie partent s'expliquer tous les deux. John doit chercher à être le mieux placé possible en essayant de mettre le Néerlandais derrière. Il y a trois égalités pour la place de 4 et le Neerlandais a une petite marge d'avance. C'est impossible de surveiller tout le monde, la seule possibilité est de faire une bonne manche. Ça fait des années que Jonathan se prépare à ça. Il y aura de la tension et de l'émotion mais il y est préparé. Je suis confiant. »

Jonathan Lobert : « Dans la medal race, tout peut arriver, il n'y a pas de calculs à faire. » « Il n'y a pas de calculs à faire. Si on m'avait dit, il y a quatre ans, que je serais quatrième des JO à la veille de la medal race, j'aurais signé tout de suite.   Dans la medal race, tout peut arriver, il n'y a pas de calculs à faire. Bien sûr, j'aurais préféré être devant avec 20 points d'avance mais c'est possible et c'est ce qui est sympa. Si ça marche, j'espère que ça va donner un coup de boost au reste de l'équipe. »

Pour demain :

Repos

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :

 

Nous contacter par mail

Fédération Française de Voile
17 rue H. Bocquillon - 75015 Paris
Tel : 01 40 60 37 00
Fax : 01 40 60 37 37

Voir aussi

World Sailing Ministere des Sports