Menu Espace licencié Espace club Boutique clubs

Nous suivre

 

 

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

L'Agenda

Dernièrement

  • Championnat de Ligue CHAMP Voile légère manche 2
    Le 16/12/2018
    CN Neptune - Plan d'eau de Mer - Baie de Fort-de-France [Web]

> Actualités


Bontemps s'offre le monde

[Equipe de France]  - le 28/03/2012

[Equipe de France]

La Marseillaise va retentir cet après-midi à Cadix (Espagne) pour annoncer le sacre de Julien Bontemps. Le Nantais, sélectionné pour les prochains Jeux Olympiques, est pour la troisième fois de sa carrière champion du monde de planche à voile*. Médaillé d'argent à Pékin, « Jul' » s'impose comme l'un des grands favoris des JO de Londres à seulement 121 jours du coup d'envoi. Il remporte un mondial « de combattant » marqué par des conditions dantesques qui ont contraint les organisateurs à annuler trois jours de compétition, soit près de la moitié du championnat. Pour des raisons évidentes de sécurité, les coureurs sont restés à terre hier et aujourd'hui et c'est donc le classement de lundi qui restera gravé pour toujours. Après avoir été sacré en 2004 et 2005*, Julien obtient ici un troisième sacre qui n'est pas loin de le propulser dans le Guinness de la voile olympique. Il faut en effet remonter à 1995 et au quatrième titre mondial de Maud Herbert, en planche à voile elle aussi, pour trouver un champion qui domine sa discipline de la sorte.

 « Je ne voulais pas décevoir les autres membres de l'équipe de France » a expliqué Julien qui est considéré comme l'un des piliers de l'équipe de France. « Xavier et Pierre-Alexis, en Star, ont bien commencé l'année en remportant la Bacardi Cup et ils ont insufflé quelque chose. J'espère que mon titre boostera les autres membres de l'équipe de la même manière. » Philippe Gouard, Directeur Technique National est dans le même état d'esprit quand il salue la « réaction d'orgueil » des membres de l'équipe de France après la déception du championnat du monde 2011 : « les coureurs étaient un peu sonnés par ces résultats mais ils montrent aujourd'hui qu'ils ont la ressource des grands champions ». Le titre de Julien n'est d'ailleurs pas le seul que les Bleus ramèneront de Cadix puisque Louis Girard et Hélène Noesmen sont sacrés champions du monde des moins de 21 ans. Charline Picon, elle aussi sélectionnée pour les prochains JO, termine 7ème.

* Le titre de 2005 était en Raceboard, discipline non olympique.

Interview de Julien Bontemps :

« Je savais que la journée de lundi était importante car il était prévu que le vent soit très fort hier et aujourd'hui. Je suis content de ma semaine car je l'ai bien commencée et j'ai réussi à revenir le dernier jour (lundi, ndlr). Trois titres, c'est cool ! Ce qui est important c'est que je l'ai fait sur deux planches différentes, en Mistral les deux premières fois et en RS :X aujourd'hui. Je crois que je suis le seul à avoir fait ça. Ce mondial était programmé comme une étape sur la route des Jeux et il le reste. Depuis Pékin, l'objectif, c'est Londres. Il fallait que je sois dans le match sur ce mondial pour tous ceux qui m'accompagnent et me soutiennent. Il ne faut pas oublier le travail réalisé par tous. C'est en effet grâce à mes partenaires d'entraînement et au staff que je dois ce résultat. En début de compétition, les Français ont fait de supers résultats et c'est important de travailler avec des gens solides.

Je ne voulais pas décevoir les autres membres de l'Equipe de France. Depuis le début de l'année, avec Stéphane Christidis (porte drapeau, ndlr) et même avant avec Ingrid (Petitjean), nous essayons d'engager une dynamique positive et ce résultat prouve que l'on peut faire quelque chose. Xavier et Pierre-Alexis, en Star, ont bien commencé l'année en remportant la Bacardi Cup et ils ont insufflé quelque chose. J'espère que mon titre boostera les autres membres de l'équipe de la même manière et que l'envie sera là. »

Interview de Philippe Gouard, DTN :

« C'est une grande nouvelle qui fait suite à l'excellent résultat de Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot sur la Bacardi Cup. C'est la dernière année et elle est bien partie. C'est un signe fort après les mondiaux de Perth qui ont été difficiles. Les coureurs étaient un peu sonnés par ces résultats mais ils montrent aujourd'hui qu'ils ont la ressource des grands champions. Lors du stage de Briançon (au mois de janvier, ndlr), nous nous sommes dit des choses pas toujours faciles à entendre mais il faut se les dire quand on a des ambitions comme les nôtres. Les coureurs ont eu une réaction d'orgueil et j'adore ça ! Tout cela prouve que notre ambition est possible »

Interview de Stéphane Jaouen

On a eu un bon championnat avec de la belle planche à voile et de belles conditions. Julien a été aux avants postes depuis le début et les autres Français ont montré de belles choses. C'est de bon augure. Nous n'avons pas eu de calculs à faire. Nous avons pris toutes les journées comme si c'était la dernière. Chez les filles, Charline (7ème), n'est pas loin malgré tout. C'était un championnat très typé et elle a bien progressé dans ces conditions de vent fort. C'est un vrai point positif ».

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :

 

Nous contacter par mail

Fédération Française de Voile
17 rue H. Bocquillon - 75015 Paris
Tel : 01 40 60 37 00
Fax : 01 40 60 37 37

Voir aussi

World Sailing Ministere des Sports