Menu   Espace Licencié   Outils Gestion Club   Boutique Clubs

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

La FFVoile officialise ses sélectionnés pour les Jeux Olympiques

[Communication]  - le 05/01/2012

[Communication]

A retenir dans ce communiqué :
- 80 % des sélectionnés aux Jeux Olympiques ont été annoncés ce matin1
- 2 séries seront annoncées dans les prochains mois
- Les sélectionnés et présélectionnés partent dès la semaine prochaine en stage à Briançon
- Interviews de Jean-Pierre Champion et de Philippe Gouard
- Réactions et focus sur les athlètes sélectionnés

Philippe Gouard, Directeur Technique National a dévoilé ce matin les noms de 80 % des sélectionnés pour les prochains Jeux Olympiques. Aux côtés de Jean-Pierre Champion, Président de la Fédération, le sélectionneur a donné les noms des coureurs retenus en 49er, Laser, Star, 470 Masculin, Planche à Voile homme et femme, Finn et match racing (liste ci-dessous). Il a réservé son choix dans deux séries féminines où il n'a annoncé que des présélections. En Laser Radial ce statut temporaire concerne Sophie de Turckheim et Sarah Steyaert. Nouveauté, elles seront désormais entraînées par un Britannique, Ian Clingan. En 470, trois équipages sont encore en compétition. Il s'agira d'Ingrid Petitjean et Nadège Douroux, d'Emmanuelle Rol et Hélène Defrance ainsi que de Camille Lecointre et Mathilde Géron.
Les 205 jours restant avant le coup d'envoi des Jeux Olympiques s'annoncent chargés pour la délégation française qui souhaite faire oublier la contre performance collective du championnat du monde ISAF en fin d'année dernière. Le DTN programme beaucoup de travail foncier pour les athlètes et une diminution du nombre de déplacements afin de privilégier le temps passé sur l'eau. Les sélectionnés ainsi que les présélectionnés partiront dès la semaine prochaine pour Briançon (Hautes Alpes) pour un stage de préparation physique et de cohésion.

Jean-Pierre Champion, Président de la FFVoile :
« Au sujet du mondial, nous avons une satisfaction et une déception. Le championnat du monde de Perth, en termes de résultats, est un échec, appelons les choses par leur nom. Nous n'avons pas réussi à la hauteur de nos espérances mais nous n'avons pas réussi non plus à la hauteur de ce que nous valons. C'est en même temps, sur l'objectif primaire, un succès puisque la nation est qualifiée dans les dix séries. Ce qui fait qu'en dehors des Anglais, nous sommes la seule nation à être qualifiée dans les dix séries. Ceci est une étape indispensable mais c'est une étape bien évidemment insuffisante. Nous ne pouvons pas nous contenter de ce succès. Cela implique de notre part un certain nombre de réflexions à court, moyen, et long terme et un travail immédiat. Pour ma part, il est très compliqué d'être au plus haut niveau pendant quatre ans sans jamais faiblir. Ce serait l'idéal mais c'est compliqué. Quitte à avoir un trou d'air, autant l'avoir entre décembre 2011 à Perth plutôt que dans les championnats du monde 2012. Un trou d'air en mai, ce serait franchement fâcheux. En décembre 2011, à sept mois des Jeux, ça nous laisse largement le temps pour une équipe qui a beaucoup de qualité de faire les choses. Nous maintenons notre confiance, notre enthousiasme et nos objectifs pour la voile olympique française. (…)

Interview de Philippe Gouard, Directeur Technique National :
« Cela fait la troisième olympiade que l'on qualifie les dix séries pour les Jeux. Même si ça parait facile, il y a quand même peu de sports français qui sont capables à ce jour de se qualifier partout. C'est quand même important pour tous les athlètes car cela permet à chacun d'avoir une perspective sportive devant lui. C'est fait, et c'est fait pour la troisième fois (après Athènes et Pékin, ndlr). Pour revenir sur l'échec de Perth, il faut savoir que nous avons vécu en 2010 une très belle année, un début d'année 2011 excessivement riche et on ne perd pas son niveau de jeu instantanément. On sait qu'ils sont capables de le faire parce qu'ils l'ont fait. Ce ne sont pas des suppositions, ils ont le niveau pour gagner. Ce niveau exceptionnel, et je l'avais dit à l'époque, peut se retourner contre nous car quand on est sur le toit du monde, on se demande comment maintenir son niveau ce qui est extrêmement compliqué. Après, il faut redescendre sur terre. (…)
Préparer les Jeux n'est pas préparer un championnat du monde et une olympiade se déroule en deux grands segments. Une partie de montée en puissance, comme on a fait jusqu'à fin 2010 et une partie de finalisation qu'on a commencé à faire fin 2011. Le championnat du monde fait partie de ces étapes. On aurait du avoir des résultats mais c'est une étape vers la préparation des Jeux qui ont leurs propres singularités. A Perth, j'ai noté que le niveau mondial a augmenté et là où il y avait 4 - 5 coureurs au meilleur niveau, ils sont maintenant entre 8 et 10. On doit arriver au niveau d'exigence des meilleurs. Il faut qu'on élève notre niveau de jeu. Ce ne sont pas des mots, c'est la réalité. A travers nos qualités techniques qui sont reconnues de tous, nous devons augmenter notre entraînement foncier. Après le stage de Briançon qui se déroulera la semaine prochaine, on débutera un travail foncier assez fort. Ce sera une opération commando assez forte sur lequel nous augmenteront nos entraînements fonciers afin d'être plus constants dans nos résultats. On va se déplacer un peu moins, revenir sur nos bases car nous avons des centres d'entraînement qui sont excellents. On va faire des camps d'entraînements de plusieurs semaines. Cela impliquera peut-être d'empiéter sur sa vie personnelle et de faire preuve d'abnégation. »

Liste des sélectionnés :

RS :X Homme : Julien Bontemps
RS :X Femme : Picon Charline
Laser : Jean-Baptiste Bernaz
Finn : Jonathan Lobert
470 Masculin : Pierre Leboucher / Vincent Garos
49er : Manu Dyen / Stéphane Christidis
Star : Xavier Rohart / Pierre-Alexis Ponsot
Match Race féminin : Claire Leroy, Marie Riou, Elodie Bertrand et Claire Pruvot (rempl.)

Equipages présélectionnés :

470 Féminin :
Ingrid Petitjean / Nadège Douroux
Emmanuelle Rol / Hélene Defrance
Camille Lecointre / Mathilde Géron

Laser Radial :
Sarah Steyaert
Sophie de Turckheim

En savoir plus : http://www.ffvoile.fr/equipedefrance

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :

 

Nous contacter par mail

Fédération Française de Voile
17 rue H. Bocquillon - 75015 Paris
Tel : 01 40 60 37 00
Fax : 01 40 60 37 37

Voir aussi

World Sailing Ministere des Sports