Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Déception pour les Bleus à Perth

[Equipe de France]  - le 17/12/2011

[Equipe de France]

Le championnat du monde ISAF s'est arrêté un peu plus tôt que prévu pour une bonne partie de la délégation française. En effet, sur les quatre séries programmées demain, seul Julien Bontemps est parvenu à se qualifier in extremis pour la medal race. Cette journée est d'autant plus dure à encaisser pour les Bleus qu'ils étaient hier encore cinq virtuellement sélectionnés pour cette ultime manche qui ne réunit que les dix premiers. Le seul podium de l'équipe de France sera donc celui obtenu jeudi par Claire Leroy, Marie Riou et Elodie Bertrand en match racing féminin. « Il y a beaucoup de déception et un peu d'amertume » résume Jean-Pierre Champion, Président de la FFVoile qui fixe le calendrier pour son équipe : « nous avions prévu de faire la fête ce soir, ce ne sera pas le cas. Demain on se lève tôt et on travaille ».

Le Directeur Technique National, Philippe Gouard, explique ce passage à vide par la pression accumulée sur ce mondial ainsi que par les duels franco-français qu'il a pu observer dans certaines séries. En effet, quand deux équipages sont proches de la sélection, il arrive qu'ils se livrent à un duel nuisible à la performance d'ensemble. « On avait dit qu'on ne voulait pas ça mais c'est malheureusement inévitable » analyse le sélectionneur pointant du doigt les équipages féminins de 470 qui se sont livrés aujourd'hui à un duel fratricide. Le patron de la maison bleue refuse pour autant de céder au fatalisme et rappelle que l'objectif de qualifier la France dans toutes les séries est rempli haut la main. Il souligne également la performance d'ensemble des équipages de Star puisqu'ils étaient deux à participer à la medal race aujourd'hui. Xavier Rohart, accompagné par Pierre-Alexis Ponsot termine 7ème avec 11 points d'avance sur ses compatriotes - et néanmoins concurrents pour la sélection - Guillaume Florent et Pascal Rambeau (9ème). « Terminer premier Français n'est pas une fin en soi » explique Xavier qui peut tout de même se vanter de qualifier la nation pour la sixième fois de sa carrière. Jean-Baptiste Bernaz, 24 ans seulement, est loin d'afficher un tel tableau de chasse mais sélectionne lui aussi le pays en Laser. Cette dernière journée de finale lui coûte une place en medal race mais le sudiste, en jouant toute la semaine parmi les dix premiers mondiaux, a « rempli son contrat » selon le DTN. En 49er, Manu Dyen et Stéphane Christidis passent également à côté de leur dernière journée et ne se cherchent pas d'excuses. « On a été un peu moins percutant que d'habitude dans tous les domaines de jeux et sur un mondial cela se paye cash » témoignent les deux hommes encore sonnés de ne pas s'être qualifiés pour la medal race.

Pour la première fois depuis trois ans, ils seront spectateurs de cette dernière course demain et pourront venir grossir les rangs des supporters de Julien Bontemps. Le planchiste nantais sera le seul tricolore en compétition demain. 10ème à l'issue de cette avant dernière journée, il peut encore espérer grappiller quelques places.

Interview de Jean-Pierre Champion, Président de la FFvoile :
« Ce soir, il y a beaucoup de déception et un peu d'amertume. Il y a aussi du positif puisque le premier objectif, mais pas le seul, était de sélectionner la nation dans toutes les séries et c'est chose faite. Les résultats en revanche sont décevants. Nous avons une médaille en match racing, je dis bravo à Claire mais elles n'ont pas eu de chance et auraient pu arriver en finale. Après, on ne peut pas se contenter de ce podium. Dans certaines séries, ce n'est pas forcément grave. En Finn, 470 masculin, les résultats ont été très bons, en Star, ce n'était pas mauvais mais il y a aussi des résultats mauvais. Cela dit, le potentiel est là, comme au début du championnat. On sait maintenant que l'on est pas assez fort pour être au meilleur niveau aussi longtemps. Après la victoire sur le Coupe du Monde 2010, nous montrons nos faiblesses cette année. C'est à nous de les corriger. Nous espérions faire la fête ce soit mais ce ne sera pas le cas car demain, on se lève tôt et on travaille ! C'est échec peut-être salutaire mais ce n'est pas agréable du tout.

Interview de Philippe Gouard, Directeur Technique National :
« Il y a des choses bien et des choses moins bien. Ce qui est bien, c'est que la France est qualifiée pour les JO dans toutes les séries, ce qui n'est pas facile pour autant. Ce qui est moins bien, c'est que les sélections ont perturbé le mondial. Les duels franco-français nuisent au résultat. On avait dit qu'on ne voulait pas ça mais c'est malheureusement inévitable et ça entache le résultat final. En 470 féminin, c'est très clair aujourd'hui. Elles font toutes les deux des manches de 18 ou 19 et se suivent. Que ça arrive une fois, je veux bien mais deux, ça ne doit rien au hasard. En revanche en Star, les choses se terminent bien. Xavier passe devant Guillaume. C'est une nouveauté et sur un mondial, c'est bien. Avoir deux équipages dans le top 10 dans cette série, c'est plutôt une belle performance. En Laser, même si Jean-Baptiste sort de la medal race aujourd'hui, il a rempli son contrat. Il y avait beaucoup d'enjeux sur ce mondial. D'une part, il y avait la pression normale d'un mondial, d'autre part, il y avait la sélection de la nation et enfin, la sélection individuelle. Je vais faire un point avec les coureurs et les entraîneurs avant leur départ et je referais un point le 4 janvier pour annoncer les sélectionnés le 6 janvier. Mon objectif est de donner tous les sélectionnés mais si je pense qu'il n'y a pas de possibilité de médaille dans une série ou une autre, je reporterais. »

Interview de Xavier Rohart :
« On vient de loin, ça avait mal commencé mais il a fallu s'arracher. On a trouvé les ressources au sein de l'équipe et du collectif pour s'en sortir. Depuis deux ans, nous avons toujours un train de retard sur les meilleurs mais on sent qu'on commence à basculer de plus en plus souvent du bon côté. Ce championnat a été particulier car nous n'avons pas du tout eu les conditions prévues. Le premier jour, nous n'avions pas du tout nos repères mais j'apprends vite et nous avons réussi à nous adapter. Etre le premier Français n'est pas une finalité. On a envie de sortir de cette bataille franco-française et ce qu'on veut, c'est être les meilleurs du monde, même si ça n'est pas toujours facile. La qualification de la nation est un énorme soulagement. C'est la sixième fois que je qualifie la nation pour les JO (1992, 1996, 2000, 2004, 2008), je suis un pilier ! Ce n'est pas une formalité, l'Italien Diego Negri, qui fait pourtant une super saison ne qualifie pas sa nation. »

Mail envoyé par Manu Dyen et Stéphane Chistidis :

"Une dernière journée très mauvaise qui nous fait terminer 18ème de ce championnat.
Nous ne participerons donc pas à la medal race demain ce qui nous est quasiment jamais arrivé depuis 3 saisons.
Aujourd'hui nous avons couru 3 manches, DSQ (disqualifier) - 12 - OCS (départ prématuré)...
Nous sommes un peu sans mots sur cette fin de régate, on a été un peu moins percutant que d'habitude dans tous les domaines de jeux et sur un mondial cela se paye cash.
Merci à tous pour votre soutien !!!
On aura mangé notre pain noir sur tous les plans en 2011 pour en profiter à fond en 2012 !!!"
 

Classements provisoires :

49er :
15. Mathieu Frei / Yann Rocherieux (SR Caledonienne / CN de Sciez)
18. Manu Dyen / Stéphane Christidis (CNV Aix les Bains - Equipe de France Douane / EV Cagnes sur Mer - Equipe de France Militaire)
20. Noé Delpech / Julien D'Ortoli (YCPR Marseille / YCPR Marseille)

470 Féminin :
11. Ingrid Petitjean / Nadège Douroux (SN Marseille / SN Marseille)
13. Camille Lecointre / Mathilde Geron (SR Brest - Equipe de France militaire / CN Plérin - Equipe de France militaire)
27. Emmanuelle Rol / Hélène Defrance (ASPTT Marseille / ASPTT Marseille)

Laser :
12. Jean-Baptiste Bernaz (CN Ste Maxime)

RS :X :
10. Julien Bontemps (ASPTT Nantes)
19. Louis Benoit Hug (YCPR Marseille)
20. Pierre Lecoq (CMV St Brieuc)
34. Benjamin Tillier (SR Calédonienne)

Classements définitifs :
Match Racing féminin :

1. USA Anna Tunnicliffe
2. GBR Lucy MacGregor
3. FRA Claire Leroy, Marie Riou, Elodie Bertrand (SN St Quay Portrieux / USAM Voile / CV Arcachon)

Star :
1. BRA Scheidt / Prada
2. GER Stanjek / Kleen
3. USA Mendelblaat / Fatih

7. Xavier Rohart / Pierre-Alexis Ponsot (YC La Pelle / SNO Nantes)
9. Guillaume Florent / Pascal Rambeau (Gravelines GVLS / ASPTT La Rochelle)

Laser Radial :
1. Bouwmeester (NED)
2. Van Acker (BEL)
3. Railey (USA)
...
21. Sophie de Turckheim (YC Antibes - Equipe de France Militaire)
22. Sarah Steyaert (CV Chatelaillon)

470 Hommes :

1. Belcher / Page (AUS)
2. Patience / Bithell (GBR)
3. Fantela / Marenic (CRO)

5. Nicolas Charbonnier et Jérémie Mion (YC Antibes - Equipe de France Douane /SNO Nantes)
6. Pierre Leboucher et Vincent Garos (ASPTT Nantes / SNO Nantes)
...
18. Sofian Bouvet / Vincent Guillarm (YC Antibes / USAM Voile)

RS :X Féminine :
1. Lee Korzits (ISR)
2. Zofia Noceti-Klepacka (POL)
3. Marina Alabau (ESP)
...
5. Charline Picon (Palmyr atlantic voile - SNCF)
24. Pauline Perrin (CV Mayenne)
25. Eugénie Ricard (YC Mauguio Carnon)

FINN :

1. Giles Scott (GBR)
2. Pieter-Jan Postma (NED)
3.Edward Martin Wright (GBR)
...
6. Jonathan Lobert (SNO Nantes - Equipe de France Militaire)
15. Thomas Le Breton (SR Brest - Equipe de France Militaire)

Programme des jours à venir :
Dimanche 18 décembre :

- RS :X Masculin (MR)
- 470 Féminin (MR) - pas de Français en compétition
- 49er (MR) - pas de Français en compétition
- Laser (MR) - pas de Français en compétition

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :