Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Bonne journée pour les Bleus

[Equipe de France]  - le 13/12/2011

[Equipe de France]

Le thermique local, Doctor Fremantle, a bien du mal à reprendre ses droits sur le plan d'eau australien et c'est encore un vent d'orage qui a soufflé sur cette journée de compétition. Entre des moments de pétole à 5 nœuds et des grains flirtant avec les 25 nœuds, les coureurs engagés ont du faire preuve d'une grande capacité d'adaptation. A ce petit jeu, les Français parviennent à sortir la tête haute et progressent dans les cinq séries en compétition. Pour la deuxième journée consécutive, c'est le Sudiste Jean-Baptiste Bernaz, en Laser, qui réalise la meilleure performance. Il est 5ème, à 3 points seulement du 2ème mais ne s'emballe pas et qualifie son résultat de « correct ». Même constat en Star où Guillaume Florent et Pascal Rambeau montent d'un cran dans la hiérarchie, passant de la 7ème à la 6ème place alors que leurs compatriotes, Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot, 12ème, se rapprochent à grands pas du top ten. Dans les trois autres séries, les Français occupent la 8ème place : Julien Bontemps (planche à voile), Camille Lecointre et Mathilde Géron (470 Féminin) et Manu Dyen et Stéphane Christidis. Ces derniers remportent la dernière manche du jour en 49er.

Demain mercredi, les séries engagées disputeront leurs dernières journée de qualifications avant de passer, jeudi, en phase de finale. En match Racing, Claire Leroy débutera demain les quarts de finale. La Française, N°2 mondiale, rencontrera la Suédoise Anna Kjellberg, 24ème du classement ISAF. Le rapport de force est largement en faveur des Nantaises mais Benjamin Bonneau l'entraîneur reste sur ses gardes : « à ce niveau de la compétition, elles sont toutes au meilleur niveau. Il ne faut pas se faire surprendre ».

Jean-Baptiste Bernaz (Laser) :

« C'est un résultat correct. Pendant les phases qualificatives, l'important est de ne pas prendre de plombs (mauvaise manche, ndlr). Nous avions un vent d'orage avec des passages de grains et un vent allant de 5 à 25 nœuds, c'était un peu musclé. C'est un bon début de championnat mais il ne faut pas s'enflammer. Il reste deux manches de qualification et quatre de finale. »

Interview de Manu Dyen et Stéphane Christidis (49er) :

« C'est pas trop mal. Nous sommes un peu énervés par quelques bétises. Les places de 13 et 19 ne correspondent pas à notre niveau. Dans les deux cas, nous n'avons pas anticipé des rotations de vent. On donne des points faciles que l'on ne pourra pas rattraper en finale. Ce qui nous soulage, c'est que les autres font pareil et que quand on fait tout bien, on est devant. Il n'y a que 12 points entre le 1er et le 10ème, c'est hyper serré. »

Pascal Chaullet (entraîneur planche à voile) :

« Hier, c'était un peu mitigé et il y avait moyen de faire mieux. Aujourd'hui, c'est satisfaisant car les conditions étaient compliquées d'un point de vue tactique. Il y avait deux options possibles et peu d'indicateurs. C'est une bonne journée qui met dans le coup du championnat. Ces conditions demandent beaucoup d'adaptation dans les réglages. En dehors de Julien, on peut dire que les jeunes sont dans le coup. Les trois rentrent des manches dans les 10 aujourd'hui. La journée d'hier a été difficile mais aujourd'hui, ils sont plus pertinents. »

Guillaume Chiellino (entraîneur 49er) :

« La deuxième manche a été difficile mais ils sont dans le match. Ce sont des conditions changeantes où il est difficile d'être constant. Il reste trois manches de qualifications. La route est encore longue jusqu'à la fin. »

Classements provisoires : Laser :

5. Jean-Baptiste Bernaz (CN Ste Maxime)

RS :X :

8. Julien Bontemps (ASPTT Nantes)

23. Pierre Lecoq (CMV St Brieuc)

24. Louis Benoit Hug (YCPR Marseille)

35. Benjamin Tillier

Star :

6. Guillaume Florent / Pascal Rambeau (Gravelines GVLS / ASPTT La Rochelle)

12. Xavier Rohart / Pierre-Alexis Ponsot (YC La Pelle / SNO Nantes)

470 Féminin :

8. Camille Lecointre / Mathilde Geron (SR Brest - Equipe de France militaire / CN Plérin - Equipe de France militaire)

13. Ingrid Petitjean / Nadège Douroux (SN Marseille / SN Marseille)

25. Emmanuelle Rol / Hélène Defrance (ASPTT Marseille / ASPTT Marseille)

49er :

8. Manu Dyen / Stéphane Christidis (CNV Aix les Bains - Equipe de France Douane / EV Cagnes sur Mer - Equipe de France Militaire)

19. Mathieu Frei / Yann Rocherieux (SR Caledonienne / CN de Sciez)

26. Noé Delpech / Julien D'Ortoli (YCPR Marseille / YCPR Marseille)

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :