Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

4 équipages demain en Medal Race

[Equipe de France]  - le 10/12/2011

[Equipe de France]

Aujourd'hui était une journée importante pour les Français déjà engagés sur ce mondial de Perth. Les Laser Radial, les 470 Hommes, les RS :X Femmes et les Finn disputaient en effet leurs dernières manches avant la Medal Race. Il s'agissait de la dernière occasion d'entrer dans les 10 premiers et donc, de se qualifier pour l'ultime régate de demain. Au moins un Français sera présent en Medal race dans chacune des séries actuellement en course sauf pour le Laser Radial.

Sophie de Turckheim et Sarah Steyaert ne pourront défendre leur chance dans cette manche finale. Elles se classent respectivement 21ème et 22ème de ce championnat du monde. Des résultats bien en deçà de leurs objectifs même s'ils permettent de qualifier la nation dans cette série. « Sophie a plutôt bien marché sur les phases de qualification mais elle s'est effondrée sur la deuxième journée des phases de finales. Ensuite, cela a été un peu la descente aux enfers avec notamment des problèmes de choix tactiques. Pour Sarah, c'est différent car elle a souffert dès les qualifications. Dès le début, elle s'est sentie en difficulté » analyse Solenne Brain, leur entraineur.

Chez les 470 Hommes, l'équipage composé de Nicolas Charbonnier et Jérémie Mion est 4ème à l'issue des phases de finales et disputera donc demain la Medal Race. Pierre Leboucher et Vincent Garos réalisent quant à eux deux belles régates aujourd'hui (2,7) et sont 5ème.  Les Nantais compteront donc eux aussi parmi les finalistes demain. Ces bons résultats en 470 permettent à la France de se qualifier pour les Jeux. « Sur le papier, cela paraissait presque évident mais il fallait quand même ne pas oublier que c'était le premier objectif » rappelle Pierre Leboucher. Toutefois les deux équipages tricolores sont trop loin des croates Fantela / Marenic, actuellement 3ème, pour espérer monter sur le podium de ce championnat du monde.

En planche à voile féminine, Charline Picon tient ses objectifs. 5ème à l'issue des deux manches du jour, elle assure sa place dans la Medal Race de demain et qualifie la France en RS :X pour les Jeux. Elle tentera de briguer demain la 4ème place. La 3ème marche du podium est en effet inaccessible pour la planchiste qui est à 27 points de la polonaise Noceti-Klepacka, actuellement 3ème. Pauline Perrin et Eugénie Ricard terminent ce championnat à la 24ème et 25ème place.

Chez les Finn, Jonathan Lobert termine les phases de finales sur une manche de 4. Il est aujourd'hui 7ème et fera lui aussi partie des Français en Medal Race. Son compatriote Thomas Le Breton n'accède pas à cette finale puisque le Brestois est 15ème ce soir. Les conditions de brise qui règnent sur ce championnat favorisent en effet les gros gabarits, Thomas a donc manqué de vitesse pour pouvoir rivaliser avec les « colosses » qui disputeront demain la medal race. Sur cette dernière série, la France est aussi déjà assurée d'une place pour les JO de Londres.

Claire Leroy, en accédant hier aux quarts de finale du match race féminin, avait qualifié la France, cela porte donc à 5 les séries où la nation est désormais qualifiée. Pour l‘instant, c'est 100% de l'objectif qui est atteint puisque les autres séries n'ont pas encore débuté leur mondial. Les prochains sur la liste sont les staristes. Leur première manche est programmée demain.  

Interview de Philippe Gouard, Directeur Technique National :

« Le début du championnat est un peu laborieux. Il faut entrer dans le match très vite, ne pas laisser s'échapper les points bêtement. Il faut être constant. On le voit, passer de 4 à 3 ou de 5 à 2, ce n'est pas facile. Nous avons des athlètes de haut niveau mais il faut encore augmenter notre niveau de jeu. Pour faire 6 médailles, il faut faire deux fois plus de travail. La dernière marche demande un gros investissement. Il faut se donner les moyens du rêve. Sur le lasser Radial, par exemple, nous qualifions la nation mais les résultats ne sont pas suffisants. Tout le niveau mondial s'est élevé. Il va falloir peut être augmenter le volume d'entrainement. Ce n'est pas la même chose de vouloir aller aux Jeux et de vouloir gagner les jeux. »

Interview de François Lecastrec, entraineur des Finn :

« Thomas est 15ème, forcément il y a pas mal de déception. Le championnat était venté et il manquait un peu de vitesse. Il y avait souvent deux bords à gauche, c'était une course de vitesse avec peu d'opportunité pour faire autre chose. Concernant Jonathan, il est content. Il a déjà fait des places d'honneur mais c'est la première fois qu'il accède à une medal race sur un championnat du monde. Hier, il a eu une journée un peu plus difficile, il n'était pas dans le matche et je pense que le podium s'est un peu joué là. Maintenant, il va s'appliquer à bien naviguer demain pour la Medal Race. »

Interview de Thomas Lebreton, 15ème en Finn :

« Les conditions étaient assez figées. C'était deux bords à gauche tout  le temps et rarement en dessous de 20 nœuds. Il fallait aller vite et j'ai manqué un peu de vitesse. Je suis un peu déçu mais je n'ai pas de regret. Les mecs de mon gabarit sont autour de moi, devant ce sont des gars lourds voire très lourds. Il n'y a pas de miracle. Mais vraiment, je n'ai rien lâché, j'étais très en forme. J'ai le sentiment d'avoir fait tout ce que j'ai pu. »

Interview de Pierre Leboucher, 5ème en 470 avec Vincent Garos :

« On a fait 2 et 7 aujourd'hui, cela fait du bien. Nous avons eu quelques problèmes de vitesse sur ce championnat, donc aujourd'hui, nous avons pris le taureau par les cornes ! On qualifie la nation. Sur le papier, cela paraissait presque évident mais il fallait quand même ne pas oublier que c'était le premier objectif. Malheureusement, on ne fera pas de podium. Pour pouvoir jouer ce podium demain, il aurait fallu pouvoir enlever notre manche de 25. On a perdu des points bêtement par exemple avec la casse d'un tangon. Et puis, on a aussi cassé notre mât avant la régate donc nous avons navigué avec un autre mât. On savait que ce serait un championnat venté et qu'il pourrait y avoir de la casse. Ca fait parti de notre sport. Mais nous sommes contents, nous avons retrouvé de bonnes sensations ! Maintenant, nous avons une medal race à jouer et une place de 4ème à prendre ! »

Interview de Nicolas Charbonnier, 4ème en 470 avec Jérémie Mion :

« On a pas trop mal navigué. C'est très correct et cela nous place 4ème. Les trois premiers sont vraiment meilleurs que nous, ils sont plus rapides. Pour nous, c'est une bonne place car cela ne fait qu'un an que nous naviguons ensemble. Forcément, j'aurais aimé mieux faire. Demain, on va essayer de faire une belle medal race. On n'avait jamais fait tout un championnat dans la brise. Ce n'est pas forcément les conditions dans lesquelles nous sommes le plus à l'aise donc c'est satisfaisant. Nous sommes juste un peu trop loin du podium pour être pleinement contents. »

Interview de Solenne Brain, entraineur des Laser Radial :

« On a eu deux profils différents de championnat pour Sarah et pour Sophie. Sophie a plutôt bien marché sur les phases de qualification mais elle s'est effondrée sur la deuxième journée des phases de finales. Ensuite, cela a été un peu la descente aux enfers avec notamment des problèmes de choix tactiques. Sophie navigue de manière assez conservatrice et elle n'a pas réussi à adapter sa tactique au plan d'eau. La sanction est d'autant plus difficile pour Sophie qu'elle a fait de belles manches, elle y croyait, nous aussi. Pour Sarah, c'est différent car elle a souffert dès les qualifications. Dès le début, elle s'est sentie en difficulté. Elle est un peu frustrée car sur la première manche du jour, elle passe 10 au vent mais elle dessale ensuite. La charge émotionnelle et physique de ce championnat fait que certainement, elle a été moins lucide sur des petites choses comme sur cette manche. » 

Résultats à l'issue de la journée et avant la medal race de demain :

Laser Radial :

1. Bouwmeester (NED)

2. Van Acker (BEL)

3. Railey (USA)

...

21. Sophie de Turckheim (YC Antibes - Equipe de France Militaire)

22. Sarah Steyaert (CV Chatelaillon)

470 Hommes :

1. Belcher / Page (AUS)

2. Patience / Bithell (GBR)

3. Fantela / Marenic (CRO)

4. Nicolas Charbonnier et Jérémie Mion (YC Antibes - Equipe de France Douane /SNO Nantes)

5. Pierre Leboucher et Vincent Garos (ASPTT Nantes / SNO Nantes)

...

18. Sofian Bouvet / Vincent Guillarm (YC Antibes / USAM Voile)

RS :X Féminine :

1. Lee Korzits (ISR)

2. Marina Alabau (ESP)

3. Zofia Noceti-Klepacka (POL)

...

5. Charline Picon (Palmyr atlantic voile - SNCF)

24. Pauline Perrin (CV Mayenne)

25. Eugénie Ricard (YC Mauguio Carnon)

FINN :

1. Ben Ainslie (GBR)

2. Giles Scott (GBR)

3. Pieter-Jan Postma (NED)

...

7. Jonathan Lobert (SNO Nantes - Equipe de France Militaire)

15. Thomas Le Breton (SR Brest - Equipe de France Militaire)

 

Par :


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :