Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Iehl et Richard, deux Bleus en Suède

[Equipe de France de Match Racing]  - le 06/07/2010

[Equipe de France de Match Racing]

A retenir dans ce communiqué :
- Le Stena Match Cup Sweden débute demain à Marstrand
- Deux équipages membres de l'équipe de France sont engagés
- Mathieu Richard est toujours en tête du classement
- Damien Iehl participe à son premier World Tour de la saison
- Focus sur : Yannick Simon, n°1 de Mathieu Richard


Le Stena Match Cup Sweden, qui débute demain en Suède, est sans doute l'épreuve la plus emblématique du circuit mondial. Inscrite à l'agenda des meilleurs skippers mondiaux depuis deux décennies, l'étape scandinave a la particularité d'être un grand rendez-vous populaire, plébiscité par le public qui se rend chaque année très nombreux sur cette petite île située au nord de Goteborg. Du côté de l'équipe de France, on n'aurait raté pour rien au monde cette cinquième étape qui marque le mi-temps de cette saison 2010. Mathieu Richard, vainqueur de deux des quatre premières compétitions fait toujours office de favori sur ce plan d'eau où il a pris l'an dernier la deuxième place face à Peter Gilmour. Après sa quatrième place au Portugal il y a une dizaine de jours, le Nantais est toujours en tête du classement. La nouveauté en ce début de mois de juillet vient de la présence de Damien Iehl qui participe, pour la première fois de l'année à une épreuve du World Match Racing Tour. Entre deux étapes du Tour de France à la Voile, où il fait partie de l'équipage Nouvelle Calédonie, le skipper va tout faire pour s'imposer en Suède même si l'invitation tardive de l'organisateur ne lui a pas permis de se préparer dans les meilleures conditions.
Aujourd'hui lundi, les équipages profitent des sessions d'entraînement pour trouver leurs marques à bord des DS37, le bateau officiel de l'épreuve. Les phases qualificatives débuteront demain dans des conditions qui promettent d'être excellentes. La finale est programmée pour dimanche prochain.



Interview de Damien Iehl :

« C'est la troisième année que nous participons à cette étape en Suède et nous avons terminé 4ème l'année dernière. Pour être présent sur des épreuves du World Tour, il faut faire des qualifyer (épreuves qualificatives, ndlr) un peu partout dans le monde et il faut impérativement les gagner. Ici, en Suède, nous avons été invités et nous n'avons reçu l'invitation que très récemment ce qui n'est pas optimal pour se préparer. Tout est serré et nous n'avons même pas eu le temps de faire un stage. Depuis le début de l'année, nous avons pas mal navigué avec notamment la Congressionnal Cup et des qualifyer mais c'est notre première épreuve du World Match Racing Tour. C'est un très bel événement avec beaucoup de public, des sponsors, c'est top ! Les conditions pour naviguer sont parfaites avec un vent de 10 - 12 nœuds. »
A partir de maintenant et à l'occasion de chaque étape du World Match Racing Tour, chaque membre de l'équipage de Mathieu Richard fera l'objet d'un petit focus. Cette série permet de mettre en avant les personnalités qui composent ce collectif tout en détaillant les postes constitutifs d'un équipage de match racing.



Yannick Simon, N°1 : « J'ai les yeux de Mathieu »

Ça dure 30 secondes par manche mais pendant ce laps de temps, Yannick Simon l'affirme : « j'ai les yeux de Mathieu ». Qu'on se rassure, il n'y a aucune magie noire là-dessous mais seulement de l'échange d'information. Yannick est numéro 1 et ce poste, situé à l'avant du bateau, consiste en de multiples tâches. L'une des plus capitales est de fournir au skipper, pendant la procédure de départ, toutes les données pour qu'il se positionne au mieux par rapport à cette ligne imaginaire qui relie le comité au bateau viseur. « C'est 30 secondes où il faut être le plus performant » explique l'équipier qui, après 10 ans à ce poste, mesure ses progrès au décamètre. « D'année, en année, on gagne un mètre. C'est-à-dire qu'il y a cinq ans, on devait être cinq mètres plus bas sur les départs. » Une fois la course lancée, il joue toujours un rôle tactique, notamment pour placer au mieux le bateau sur le plan d'eau ou surveiller l'adversaire au portant, mais il est surtout l'équilibriste du bord. Sous spi, quand le bateau est le plus rapide, c'est lui qui s'assure de la perfection des empannages, un rôle de casse-cou, dans un environnement souvent instable et humide. « J'aime ce poste, je m'y suis adapté. Il ne m'irait pas avec tous les équipages, mais le faire avec des bons, c'est génial. » Et des bons, Yannick en a croisé quelques uns sur son parcours, que ce soit en Farr 30 sur le Tour de France à la Voile ou sur l'IACC China Team lors de la dernière America's Cup.
Pour garder l'énergie nécessaire, il suit une préparation physique complète, rendue possible grâce à une grosse concession professionnelle. Ce capitaine de marine marchande, sous-officier à bord de paquebots luxueux comme le Belem ou le Ponant a mis sa carrière entre parenthèses afin de se consacrer à sa passion, ainsi qu'à sa famille. Cet investissement a un coût financier - on vit mal du match racing aujourd'hui en France - mais il apporte des satisfactions puisque Yannick faisait notamment partie de l'équipage victorieux en Corée. Une nouvelle victoire en Suède, dimanche prochain, serait un joli cadeau d'anniversaire pour celui qui fêtera ses 35 ans à cette occasion.



Equipage de Mathieu Richard :

Greg Evrard (APCC Voile Sportive)
Yannick Simon (SNBSM)
Olivier Herledant (APCC Voile Sportive)
Thierry Briend (CN Arradon)



Equipage de Damien Iehl :

Devan le Bihan (CN Lorient)
Fred Guilmin (APCC Voile Sportive)
Christophe André (YCPR)
Erwan Vannier  (SN Larmor Plage)


2010 ISAF World Match Racing Tour Classement (après 4 manches sur 10)

1 Richard Mathieu (FRA) Match Racing Team française 71 Points
2 Adam Minoprio (NZL) Racing BlackMatch 54 Points
3 Mirsky Torvar (AUS) Mirsky Racing Team 48 points
4 Peter Gilmour (AUS) Racing YANMAR 43 Points
5 Ian Williams (GBR) Team Pindar GAC 42 Points
6 Bruni Francesco (ITA) Azzurra 33 Points
7 Ainslie Ben (GBR) TEAMORIGIN 20 Points
- Jesper Radich (SWE) Radich Racing Team 20 Points
9 Paolo Cian (ITA) Italia Team 16 Points
10 Bjorn Hansen (SWE) Gill Cellule mondiale de 15 points
Etc…


Site de l'épreuve
: http://matchcupsweden.com/



La Coupe du Monde de Match Racing
:
Match Race France, du 6 au 11 avril 2010
Match Race Germany, du 19 au 24 mai 2010
Korea Match Cup, du 8 au 13 juin 2010
Portimao Portugal Match Cup, du 22 au 27 juin 2010
Stena Match Cup Sweden, du 5 au 11 juillet 2010
St Moritz Match Race (Suisse), du 31 aout au 5 septembre 2010
Danish Open, du 8 au 12 septembre 2010
Qingdao Match Cup, du 19 au 25 octobre 2010
Argo Match Cup, du 4 au 10 octobre 2010
Monsoon Cup (Malaisie), du 30 novembre au 5 décembre 2010

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :