Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Marseille - Calvi en 420 pour la bonne cause : bravo à Mathias et Sylvestre !

[Dveloppement]  - le 27/07/2021

[Dveloppement]

C'est une bien inhabituelle embarcation qui est venue se poser au petit jour sur la plage de Calvi dimanche 18 juillet dernier. Pourtant des 420 on en croise partout en France, presque sur toutes les plages, mais des 420 qui traversent entre Marseille et la Corse, ça ne court pas les plans d'eau ! C'est un vrai exploit réalisé par Mathias Depeyre-Grimaldi et Sylvestre De Giuli Morghen, qui du haut de leur 18 printemps ont effectué ce parcours de près de 300 kilomètres en presque deux jours. Un défi sportif mais aussi un projet pour la bonne cause puisque les deux jeunes licenciés de l'ASPTT Marseille avaient pour objectif de rendre hommage à un ami disparu trop tôt et ainsi sensibiliser la population au problème du suicide chez les ados.

 

Une année de préparation a été nécessaire pour aller au bout de ce projet. En grand passionnés et avec une belle expérience de la navigation malgré leur jeune âge, Mathias et Sylvestre n'ont rien laissé au hasard. Mais il leur a bien fallu du courage pour laisser s'échapper les rives de la cité phocéenne, pour une aventure de plus de 44 heures devant l'étrave de leur frêle embarcation.  

 

"Il s'agit d'un rêve que partagent beaucoup de marins que nous connaissons, expliquait Mathias Depeyre-Grimaldi à Corse Matin à son arrivée sur l'Ile de Beauté. Un dériveur 420 n'est pas vraiment une embarcation propice à ce type de traversée. Mais grâce à notre volonté ainsi qu'à une grosse préparation, nous nous sommes lancé ce défi qui restera longtemps ancré dans nos mémoires." 

Dans leur préparation, les deux jeunes marins ont pu compter sur les conseils de plusieurs personnes qui leur ont partagé leurs expériences, avec notamment des « Parrains » de choix comme Marc Thiercelin et Jérémie Lagarrigue, ou encore Julien Butner, leur entraineur à l'ASPTT Marseille.

« Chaque étape était essentielle au bon déroulement de la traversée, a ajouté Sylvestre De Giuli Morghen. En plus de nos entraînements habituels, nous avons préparé des cordages de secours en cas de casse et nous avons également doublé les câbles afin d'assurer notre sécurité."

 

Le périple n'a effectivement pas été de tout repos, avec un début de traversée dans du vent fort et une mer forte qui les a même fait chavirer au bout d'une heure seulement ! Mais ils se sont battus jusqu'au bout malgré par la suite une « pétole » (période sans vent) qui les a scotchés sur place pendant 4 heures. Mais la traversée leur a aussi offert des moments inoubliables. "Quand Mathias était en train de récupérer, j'admirais la Méditerranée quand j'ai vu du plancton. Très peu de temps après, j'ai entendu un énorme bruit. Il s'agissait d'une baleine qui passait juste à côté de moi. Indépendamment de la beauté du moment, j'ai quand même eu un moment de panique au vu de la taille de l'animal." 

 

Au-delà de la dimension sportive de ce projet, Sylvestre et Mathias ont aussi voulu rendre hommage à un de leur ami, parti trop tôt, et mettre en avant les problématiques autour du suicide chez les jeunes. Une cause qui le tient très à cœur, en témoigne le lien qu'ils ont noué avec l'Association ASMA (Association Suicide et Mal être Adolescent) : "Notre principal objectif était de faire passer un message clair et universel. Nous avons décidé d'inscrire sur notre embarcation la phrase 'En parler peut tout changer'. Il est essentiel de pouvoir parler de ces problèmes sans en avoir honte. La famille, les amis ou encore des professionnels de santé peuvent réellement accompagner la personne afin de la conseiller et de lui donner des perspectives d'avenir."

 

Toutes les infos sur leur projet : https://www.le-defi-mediterraneen.com/

 

 

Par : FFVoile


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :