Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

La Suisse sourit aux antipodes

[Equipe de France de Match Racing]  - le 07/09/2009

[Equipe de France de Match Racing]

A retenir :

- Le Néo-zélandais Adam Minoprio gagne à St Moritz et s'empare de la tête du World Match racing Tour devant l'australien Tovar Mirsky
- Mathieu Richard, 7ème, cède sa place de leader. Sébastien Col, 6ème, gagne une place au classement du WMRT (7ème)
- Meilleur français à St Moritz, Philippe Presti, 4ème, échoue de peu pour le podium

 

L'altitude n'aura pas vraiment souri aux équipages de l'équipe de France de Match racing. Vainqueur sur le Lac de St Moritz en 2008 grâce à Mathieu Richard, l'équipe de France n'a pu faire le doublé, pire elle laisse Adam Minoprio, lauréat de cette édition, et Tovar Mirsky, son challenger en finale, s'emparer des deux premières places du World Match Racing Tour.

Principale victime de la domination des deux compères des Antipodes, Mathieu Richard, qui n'a pu se qualifier pour les quarts de finale (curiosité arithmétique seuls 7 équipages se qualifiaient à St Moritz pour les quarts de finale !), termine 7ème et laisse donc la place de leader du championnat du monde. Sébastien Col a du lui abdiquer de justesse en quart devant Williams. Côté tricolore, c'est finalement Philippe Presti et son équipage qui se sont révélés les plus à l'aise dans ce que Marc Bouet qualifie de « vents farceurs ».

Eliminé en demi-finale par Mirsky, Presti a échoué de peu aujourd'hui en « petite finale » contre le britannique Ian Williams. En tête dans la dernière manche, les français sont tombés dans un trou de vent imprévisible. Farceur on vous dit… La défaite par 2 à 1 prive Philippe du podium. Pour Marc Bouet, entraîneur national, cet ultime coup du sort résume la semaine suisse de nos représentants : « Rien à faire, rien à dire sinon que c'est un peu l'image de la semaine des français : tous les petits riens qui font basculer un match dans le bon sens ont été contraires. C'est la vie… ». Une vie qui continue au Danemark dès mercredi prochain et aux Bermudes début octobre soit deux épreuves pour se rattraper avant l'ultime manche, qui comptera double, en Malaisie début décembre.

 

Classement St Moritz Match Racing :

1er Adam Minoprio (NZL)
2ème Tovar Mirsky (Australie)
3ème Ian Williams (GBR)
4ème Philippe Presti (FRA)
5ème Francesco Bruni (italie)
6ème Sébastien Col (FRA)
7ème Peter Gilmour (Australie)
8ème Mathieu Richard (FRA)

 

Classement du World Match racing Tour après 6 manches sur 9

1. Adam MINOPRIO (NZL), Emirates Team New Zealand/Black Match Racing, 86 points
2. Torvar MIRSKY (AUS) Mirsky Racing Team, 76 points
3. Mathieu RICHARD (FRA), French Match Racing Team/ French Team Spirit, 68 points
4. Ian WILLIAMS (GBR), Bahrain Team Pindar, 64 points
5. Peter GILMOUR (AUS), YANMAR Racing, 62 points
6. Damien IEHL (FRA), French Match Racing Team, 44 points
7. Sebastien Col French Team/K-Challenge France,41 points
8. Ben AINSLIE (GBR), Team Origin, 40 points

 

Equipage de Mathieu Richard (APCC Voile Sportive) : Yannick Simon (APCC Voile Sportive), Greg Evrard (APCC Voile Sportive) et Olivier Herlédant (APCC Voile Sportive)

Equipage de Philippe Presti (CV Cazaux Lac) : Julien Falxa (CV Arcachon), Mathieu Renault (SR Vannes), Andy Horton

Equipage de Seb Col (YCPR) : Erwan Isral (COYCH), Christophe André (YCPR) et Gilles Favennec (SN Saint Quay Portrieux)

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :