Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Le podium manqué d'un rien mais ce n'est que partie remise

[Equipe de France]  - le 07/09/2009

[Equipe de France]

A retenir :

- Au Championnat d'Europe de 49er, pour une Medal race manquée, Manu Dyen et Stéphan Christidis, 4èmes, échouent d'un rien pour le podium
- Avec trois équipages en Medal race, le résultat d'ensemble et la progression de l'équipe de France et espoir de 49er reste remarquable et prometteur

 

Commenter les résultats enregistrés par l'équipe de France au championnat d'Europe de 49er, c'est choisir d'une bouteille qu'elle est à moitié vide ou à moitié pleine.

Moitié vide : au cours de ce championnat d'Europe aucune journée ne s'est achevée sans qu'un équipage tricolore ne se trouve sur le podium, la palme revenant à celui de Manu Dyen et Stéphan Christidis qui a porté « trois fois le maillot jaune, une fois le rouge et une fois le bleu » pour reprendre les propos de ce dernier. Au final, aucun ne monte sur le podium. La faute à un OCS qui n'en était pas un : au départ de la Medal race, Manu et Stéphan, 3èmes avant l'ultime manche,  ont cru avoir volé le départ et sont donc revenus pour franchir la ligne correctement. Il n'en était rien mais l'erreur fut fatale et pour 4 points ils régressent à la 4ème place d'un championnat d'Europe remporté par les frères Sibello.

 

A moitié pleine : la progression de l'équipe est tout simplement incroyable. Il y a six mois que se sont formés les deux équipages  - celui de Manu et Stéphan et de Morgan Lagravière et Yann Rocherieux, 6èmes  en Croatie - et les voilà tutoyant au sommet ceux qui ont deux ou trois olympiades derrière eux ! Alors que le 49er français se donnait pour ambition de rentrer en Medal race lors de la dernière olympiade, c'est maintenant devenu une habitude - ils étaient trois cette fois-ci, le 4ème se plaçant 11ème - et c'est clairement le podium qui est maintenant désigné sans nulle prétention mal placée ! Ce podium, c'est d'ailleurs le seul objectif que se donnent désormais nos deux équipages leaders et leur entraîneur Guillaume Chiellino pour le mondial de janvier prochain.  Et pour clore le tableau, les deux équipages espoirs « drivés » par Nicolas Huguet progressent à la vitesse d'un FGV (Forty à grande vitesse) : Axel Silvy et Ulysse Hoffman finissent 8èmes et  Julien D'Ortoli et Noé Delpech , 11èmes.

 

Au final, on répondra donc que la bouteille est à moitié pleine, et peut-être plus haute encore…

 

Interviews

Guillaume Chiellino (entraîneur national) :  « Ils ont cru avoir volé le départ lors de la Medal race, ce n'était pas le cas et ils sont repartis derniers. Dommage car Manu et Stéphan n'étaient jamais descendus du podium avant cette dernière manche ! C'est rageant mais on retiendra une belle régate sur l'ensemble avec une grosse progression de nos deux équipages et des espoirs qui travaillent avec Nicolas Huguet. Je tiens à saluer le travail de David Lanier aussi qui nous a concocté une super météo tous les jours. Sur la saison il y a toujours eu de un à quatre équipages français en medal race dans les grandes épreuves de l'année ! Il ne manque plus que le podium. Ce sera le prochain objectif au mondial en janvier. » 

 

Manu Dyen : «

Il a fallu que notre plus mauvaise manche soit la dernière… En allant sur la zone nous avons déchiré le spi et récupéré un dernier au dernier moment, ensuite on croit voler le départ et on rate d'un cheveu un coup pour revenir. Mais on retient notre résultat d'ensemble : 8 au Mondial, 4 à l'Européen, pour un équipage jeune c'est une grosse progression. Avant, nous visions l'entrée dans la Medal race et maintenant c'est clairement le podium. On va aller le chercher au mondial.

 

Classement du Championnat d'Europe de 49er

1  ITA Pietro Sibello, Gianfranco Sibello 86,0
2  GBR Paul Brotherton, Mark Asquith 98,
3  AUT Delle Karth Nico Luca Marc, Nikolaus Leopold Resch 100,0
4  FRA Manu Dyen (CNV Aix Les Bains) / Stéphane Christidis (EV Cagnes sur Mer - Equipe de France Militaire) 104,0 
6  FRA Morgan Lagravière (YC Pointe Rouge) / Yann Rocherieux (CN de Sciez)  124,0 
8  FRA Axel Silvy ( La Pelle Marseille ) / Ulysse Hoffman ( YC Mauguio Carnon) : 137 pts  - 11ème  Julien D'Ortoli (YCPR) / Noé Delpech (YCPR)

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :