Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Fin du mondial de 470 : Ingrid Petitjean et Nadège Douroux, médaille de bronze !

[Equipe de France]  - le 29/08/2009

[Equipe de France]

A retenir dans ce communiqué :

- Fin du championnat du monde de 470 : Ingrid Petitjean et Nadège Douroux, médaille de Bronze
- Fin du championnat d'Europe de Finn : victoire du croate Gaspic, Thomas Le Breton, 17ème et premier Français
- Fin du championnat du monde de Laser : Paul Goodison est sacré champion du monde 2009, premier Français, Rodrigue Cabaz, 20ème
- Début lundi du championnat d'Europe de 49er en Croatie

 

 

Fin du championnat du monde de 470 : Ingrid Petitjean et Nadège Douroux, médaille de bronze !

Le championnat du monde de 470 s'est terminé aujourd'hui à Rungsted au Danemark. Chez les hommes, ce sont les croates Fantela/Marenic qui s'imposent. Une consécration qui vient couronner une saison faite de succès après un titre de vice champion d'Europe, une deuxième place sur les Jeux Méditerranéens et une victoire sur la semaine de Kiel ! Ils devancent les anglais Luke / Bithell et les japonais Ryunosuke/Yugo.

 

Chez les femmes, ce sont les Hollandaises Westerhof / Berkhout, vainqueurs de la Semaine de Kiel, qui sont sacrées championnes du monde devant les espagnoles Tara/Berta. Le duo de l'Equipe de France Ingrid Petitjean et Nadège Douroux prend quant à lui la médaille de bronze ! Objectif atteint pour l'équipage qui n'a repris la compétition que depuis le mois d'avril. Après leur 3ème place sur la Semaine de Palma, leur 5ème place à la SOF et leur médaille d'argent sur les Jeux Méditerranées, Ingrid et Nadège confirment leur excellente forme en ce début de préparation olympique ! C'est la sixième fois qu'elles montent sur un podium mondial : médaille d'argent lors des Championnats du Monde en 2003 à Cadiz et en 2007 à Cascais, médaille de bronze en 2002 à Cagliari et 2005 à San Francisco, victoire lors des Jeux Mondiaux en 2006 et médaille d'argent en 2002.

 

A Rungsted, la médaille de bronze n'était pas facile à aller chercher. « On disait avant le lancement de la régate que douze équipages pouvaient monter sur le podium et cela était vrai. C'était chaud de rentrer en Medal Race et certains excellents équipages n'y sont pas parvenus. Nous sommes donc satisfaites du résultat sur le mondial et plus globalement de notre début de saison » raconte Ingrid. Notons aussi chez les filles la 13ème place de Emmanuelle Roll et Hélène de France.

 

Les premiers Français sont Pierre Leboucher et Vincent Garos, ils terminent 7ème de ce championnat particulièrement technique en raison des conditions de vent instables et autour de 15 nœuds moyen. Les Nantais signent ici un beau résultat d'autant qu'ils avaient peu navigué depuis les Jeux Méditerranéens. Nicolas Charbonnier et Baptiste Meyer Dieu, membres eux aussi de l'Equipe de France, se classent 17ème. Le duo a pourtant remporté deux manches mais selon leur coach, Philippe Michel, leur association récente manque encore de régularité. Nicolas a de plus été gêné par une névralgie au bras handicapante notamment pour réguler la Grand Voile sur un bord.

 

Philippe Michel constate à l'issue de ce mondial que les résultats de l'ensemble de l'équipe sont un peu en deçà des objectifs mais pointe les bonnes choses réalisées par les uns et les autres et rappelle que nous ne sommes qu'au tout début de la préparation olympique (cf interview à suivre).

 

Interview de Ingrid Petitjean, médaille de bronze avec Nadège Douroux :

« Nous sommes très contentes. Tout s'est bien passé. Nous sommes bien rentrées dans la régate. Nous avons bien navigué malgré deux mauvaises manches. Nous avons repris l'entraînement juste avant Palma et avant le mondial, on a vu que certains automatismes n'étaient pas encore revenus. On manque un peu de navigation. C'est pour cela que nous sommes venues assez tôt avant le début du championnat pour nous entraîner. Cela a été payant. Pour une année post-olympique, le niveau est bien relevé. On disait avant le lancement de la régate que douze équipages pouvaient monter sur le podium et cela était vrai. C'était chaud de rentrer en Medal Race et certains excellents équipages n'y sont pas parvenus. Nous sommes donc satisfaites du résultat sur le mondial et plus globalement de notre début de saison. »

 

Interview de Philippe Michel, entraîneur :  :

« Les conditions sur ce championnat ont été très irrégulières en force et en direction. C'était un mondial très technique, il a fallu s'adapter sans arrêt et cela a favorisé les équipages expérimentés. Côté Français, on retiendra le podium des filles, Ingrid Petitjean et Nadège Douroux. C'est vraiment une superbe performance. Chez les garçons, Pierre Leboucher et Vincent Garos ont fait eux aussi un beau championnat. C'était difficile d'accéder à la Medal Race. Nicolas et Baptiste ont eux aussi montré de belles choses en remportant notamment deux manches mais ils manquent encore de régularité. Notons aussi la 12ème place de l'équipage Emmanuelle Roll / Hélène de France. et la 22ème place de Sofian Bouvet et Jérémie Mion qui sont donc troisième Français. Globalement, les résultats sont en deçà des objectifs, on n'est pas totalement ravis mais très content du podium des filles. Il y a eu plein de bonnes choses sur ce championnat. On est au début de la PO. Nous sommes présents et on a bien identifiés les axes de travail."

 

Dimanche 30 août - Sur la route du retour du championnat du monde de 470, Vincent Garos revient sur la belle performance réalisée avec son barreur Pierre Leboucher (7ème)

 

« Nous avons fait de bonnes qualifications, nous n'avons pas perdu beaucoup de points. On a préféré jouer la sécurité sur cette partie du championnat car nous savions que tout allait surtout se faire en finale. Nous avons eu une très mauvaise première journée de finale. On prend 60 points, nous avons été BFD sur une petite erreur. Nous étions très déçus ! Et puis, nous avons attaqué sur les quatre manches suivantes. On passe toutes les bouées au vent dans les 5. Après, on sait que l'on peut toujours progresser techniquement sur le vent arrière. Les quelques points que l'on perd au portant nous coûtent le podium. Lors de la Medal Race, nous n'avons pas pu jouer avec les autres car nous avons raté notre départ. Le courant nous montait trop sur la ligne. On a fait la course derrière.

Mais le bilan de ce championnat pour nous est positif. Nous avons eu la sensation de pouvoir jouer le podium et on a été au contact des meilleurs systématiquement. On a fait un beau mondial même si on passe à côté du podium. Maintenant, on va essayer de se reposer cette semaine pour faire un bon Weymouth (Sail for Gold Regatta, ndlr)! »

 

Rappel des résultats des Français :

Chez les Filles :

Ingrid Petitjean / Nadège Douroux (SN Marseille / SN Marseille) : 3ème
Emmanuelle Roll / Hélène de France : 13ème

 

Chez les garçons :

Pierre Leboucher / Vincent Garos (ASPTT Nantes / ASPTT Nantes) : 7ème
Nicolas Charbonnier / Baptiste Meyer Dieu (YC Antibes / CN Nice) : 17ème
Sofian Bouvet / Jérémie Mion : 22ème

 

L'ensemble des résultats de ce championnat n'est pas encore communiqué à l'heure d'écrire ces lignes. A consulter dans la soirée sur : http://www.worlds470.kdy.dk/

 

 

Fin du championnat d'Europe de Finn : victoire du croate Ivan Gaspic, premier Français Thomas le Breton, 17ème 

Journée sans vent aujourd'hui à Varna en Bulgarie pour le dernier jour du championnat d'Europe de Finn. Les organisateurs ont été contraints d'annuler la Medal Race et la dernière manche prévue pour les autres concurrents. C'est le croate Ivan Gaspic, vainqueur de la Semaine Olympique Française en avril dernier, qui s'empare du titre européen devant le finlandais Tapio Nirkko et le britannique Edward Wright.

 

Côté Français, les conditions de petit temps - entre 5 et 12 nœuds- et le clapot toujours présent même avec du vent faible n'ont pas permis à Thomas Le Breton, membre de l'Equipe de France et Jonathan Lobert, membre du collectif Espoirs d'atteindre les objectifs qu'ils s'étaient fixés. Ils terminent respectivement 17ème et 23ème de ce rendez-vous européen alors que tous deux espéraient finir dans les 10 premiers. Forcément, il y a donc un peu de déception chez nos tricolores aujourd'hui du côté de la Mer Noire. Mais rappelons que pour Thomas, également membre de l'Equipe de France Militaire, il s'agit de la première saison en Finn et le Brestois savait que le niveau allait être très relevé sur ce championnat.

« Ce sera un peu comme un deuxième Championnat du Monde  sans doute, le gros du niveau étant Européen » nous confiait il avant le coup d'envoi de l'épreuve. L'entraîneur, François Le Castrec, confirme qu'il y a encore des « trous dans le puzzle ». Et si Thomas comme Jonathan doivent encore stabiliser plusieurs points, certains aspects sont positifs comme le fait que le licencié de la SR Brest passe les premières bouées avec les meilleurs, entre la 10ème et la 15ème place. « Tout reste un peu nouveau » considère François Le Castrec mais si l'on regarde le peu de chemin effectué par Thomas sur ce nouveau support, on peut dire que « nous sommes à notre place. En tout cas, c'est le résultat que l'on sait faire aujourd'hui » conclue t-il. 

 

Interview de François Le Castrec, entraîneur :

«  C'est un résultat logique car le puzzle a encore des trous. Il y a des compartiments du jeu où on peut jouer avec les meilleurs et d'autres dans lesquels nous sommes en-deça. Techniquement, il y a certains moments où on a des manques ce qui entraîne une baisse de confiance et donc des décisions pas toujours adaptées. Thomas a fait tous ses passages de première bouée entre 10 et 15, comme les meilleurs, mais il n'arrive pas à gagner des places au portant. Pour Jonathan, on savait qu'il fallait progresser techniquement et dans le petit temps. Or, ici, on a eu majoritairement ces conditions. Tout reste un peu nouveau, le réel début de l'histoire pour Thomas date de février /mars dernier. Il reste encore des choses à stabiliser.  Mais au moins, on sait sur quoi on doit travailler. Vu les bons résultats de début de saison et notamment la nette progression, j'avais peut être un peu présumé de nos forces et de notre capacité à naviguer avec des manques. Avec un peu d'amertume, je dirais que nous ne sommes pas à notre place mais si je regarde les choses avec un peu plus d'optimisme, je dirais que nous y sommes ! »

 

Extraits des résultats du championnat d'Europe de Finn :

1 - Ivan Gaspic (CRO) : 28 pts
2 - Tapio Nirkko (FIN) : 57 pts
3 - Edward Wright (GBR) : 58 pts
...
17 - Thomas Le Breton (SR Brest - Equipe de France Militaire) : 152 pts
23 - Jonathan Lobert (SNO Nantes) : 211 pts

En savoir plus sur le championnat d'Europe de Finn : http://2009finneuropeans.org

 

Championnat du monde de Laser : Paul Goodison, nouveau champion du monde et Rodrigue Cabaz, premier Français à la 20ème place 

Mémorable, ce championnat du monde à Halifax au Canada le restera certainement pour les 169 laséristes qui viennent de le disputer (le championnat a pris fin mercredi 26 août, ndlr). L'image la plus frappante ne sera pas sportive mais disons plutôt « météorologique ». La Nouvelle Ecosse a dû faire face en effet au passage d'un ouragan nommé Bill. Le quatrième jour de course - le championnat en comptait sept- s'est donc déroulé « aux abris » pour les coureurs comme pour les organisateurs et le matériel. Et il a été suivi d'une deuxième journée « blanche »… cette fois, c'est par manque de vent que les organisateurs ont du annuler les régates. Le championnat du monde a donc été mouvementé pour ses participants qui ont du, le reste du temps, faire face à des conditions de vent medium et du clapot. C'est le britannique Paul Goodison, médaillé olympique à Pékin, qui est sacré champion du monde quelques semaines seulement après son titre européen (le cinquième !)! Il devance le Néo-zélandais Michael Bullot et son compatriote Nick Thompson.

 

Le premier tricolore est Rodrigue Cabaz. Le licencié du SNO Nantes se classe 20ème.  Une très belle performance pour le membre du collectif Espoir qui « s'était fixé comme objectif de finir dans les quarante premiers ». Pour les membres de l'Equipe de France, le championnat a été plus difficile. Jean-Baptiste Bernaz  et Félix Pruvot se classent respectivement 31ème et 34ème.

 

Interview de Rodrigue Cabaz :

« Ce fut un championnat plutôt typé médium clapot, des conditions que j'aime. Une bonne manche d'entrée, et des conditions qui me favorisent, m'ont mis directement en confiance! Il a fallu aussi gérer les jours off dus à l'ouragan Bill et un jour sans vent. Ce n'était pas facile à se remettre dedans par la suite! En tout cas, ce championnat, je l'abordais de façon détendue vu que j'avais déjà fait ma perf sur l'européen (22ème, ndlr) juste avant, je suis donc très satisfait de cette nouvelle perf sachant que mon objectif était de finir dans les 40 premiers. Cela clôture donc bien mon été, mais maintenant il faut rester concentrer pour Weymouth qui sera la dernière régate importante de cette saison. »

 

Extraits des résultats du championnat du monde :

1 - Paul Goodison (GBR) : 24,5 pts
2 - Michael Bullot (NZL) : 31 pts
3 - Nick Thompson (GBR) : 35 pts
...
20 - Rodrigue Cabaz (SNO Nantes) : 112 pts
31 - Jean-Baptiste Bernaz (COYC Hyères) : 137 pts
34 - Félix Pruvot (CN Fouesnant Cornouailles / Equipe de France Militaire) : 148 pts

 

Plus d'infos :  http://can09.laserinternational.org/ 

 

Début lundi du championnat d'Europe de 49er : deux équipages de l'Equipe de France et deux duos du collectif Espoirs pour défendre nos couleurs

Le championnat d'Europe de 49er débutera lundi à Zadar en Croatie. Les quatre équipages des collectifs Equipe de France et Espoirs y participent. Pour l'équipe de France, il s'agit des duos Manu Dyen / Stéphane Christidis et Morgan Lagravière / Yann Rocherieux. Les Espoirs sont représentés par Julien D'ortoli / Noé Delpech et Axel Silvy / Ulysse Hoffmann. Les tricolores seront arrivés sur place une semaine avant le début du championnat pour lequel on attend plutôt des conditions de petit temps. « Les résultats du mondial ont été encourageants, et tous les équipages français sont motivés et là pour mieux faire qu'au Lac de Garde. Ils ont fait des stages de préparation sous la houlette de Nico Huguet à Marseille au mois d'août et sont en bonne forme » résume l'entraîneur Guillaume Chiellino à quelques jours du lancement de la compétition. Le championnat d'Europe prendra fin le samedi 5 septembre.

 

Equipages engagés sur le championnat du monde de 49er :

Membres de l'Equipe de France :

Morgan Lagravière (YC Pointe Rouge) / Yann Rocherieux (CN de Sciez)
Manu Dyen (CNV Aix Les Bains) / Stéphane Christidis (EV Cagnes sur Mer - Equipe de France Militaire)

 

Membres du collectif Espoirs :

Axel Silvy ( La Pelle Marseille ) / Ulysse Hoffman ( YC Mauguio Carnon)
Julien D'Ortoli (YCPR) / Noé Delpech (YCPR)

 

Pour en savoir plus sur le championnat d'Europe de 49er :  http://www.49ereuropeans2009.com/

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :