Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Lancement du championnat du monde de 470 et du championnat d'Europe de Finn

[Equipe de France]  - le 21/08/2009

[Equipe de France]

A retenir dans ce communiqué :

- Début dimanche du championnat du monde de 470 au Danemark
- Début lundi du championnat d'Europe de Finn en Bulgarie
- Fin des deux épreuves samedi 29
- Les duos de l'équipe de France de Voile Charbonnier / Meyer Dieu, Leboucher / Garos, Petitjean / Douroux, Lecointre / Géron seront au mondial de 470
- Thomas Le Breton et Jonathan Lobert défendront les couleurs tricolores à l'européen de Finn

 

Coup d'envoi dimanche du championnat du monde de 470

Les épreuves de voile olympique poursuivent leur enchaînement estival. Parmi les points d'orgue de ces rendez-vous, il y a le championnat du monde de 470. L'épreuve se tient au Danemark, à Rungsted situé à environ 25 kilomètres au nord de la capitale Copenhague. La première manche sera lancée dimanche et le mondial prendra fin samedi 29 par la Medal Race.

 

Le championnat rassemble une flotte impressionnante de bateaux avec une centaine d'équipages chez les garçons et une soixantaine chez les filles. Parmi lesquels, les meilleurs internationaux dont les champions du monde en titre, les anglais Nic Asher/Elliot Willis et les américaines Erin Maxwell/Isabelle Kinsolving. Les médaillés de Pékin sont aussi présents mais quasiment tous reviennent cette saison avec une configuration d'équipage différente. C'est le cas du médaillé d'or Malcolm Page désormais associé à Mathew Belcher mais aussi du médaillé d'argent Nick Rogers qui navigue avec Pom Green et bien sûr de notre médaillé de bronze Nicolas Charbonnier entouré depuis ce début de saison de Baptiste Meyer Dieu.

Les deux hommes viennent d'accéder le mois dernier à la place de leaders de la ranking list ISAF. Cette position d'excellence prend bien sûr en compte le travail de Nicolas avec son ancien co-équipier, Olivier Bausset avec lequel il est monté sur le podium à Pékin et vient aussi encourager sa nouvelle association avec son ex-entraîneur Baptiste Meyer Dieu. Le duo a déjà engrangé certains succès comme par exemple une victoire au Trofeo Princess Sofia à Palma et une quatrième place à la Semaine Olympique de Hyères.

Mais d'autres membres de l'Equipe de France ont aussi fait parler la poudre depuis le début de la saison en 470 et seront donc à surveiller au Danemark. Il s'agit de Pierre Leboucher et Vincent Garos. Les deux Nantais, 11ème de la  ranking list ISAF, sont déjà montés à deux reprises sur le podium d'épreuves de Grade 1 depuis le mois d'avril : troisième sur la SOF et une victoire sur la semaine de Medemblik !

 

Chez les filles, l'expérience sera également au rendez-vous avec l'équipage Ingrid Petitjean et Nadège Douroux. Les Marseillaises ont fait preuve de régularité depuis le début de saison avec un podium lors du Trofeo Princess Sofia (3ème) et deux places de 5 lors de la SOF et de Medemblik. Elles sont habituées des podiums mondiaux : troisième en 2005, elles avaient été sacrées vice championnes du monde en 2007. Enfin, le duo Camille Lecointe / Mathilde Géron viendra aussi défendre ses chances sur ce mondial et compléter la délégation Equipe de France.

 

Interview de Nicolas Charbonnier :

«  C'est un plan d'eau difficile avec un vent pour le moment de terre (très instable et assez fort) mais ce n'est pas sûr que ce soit les conditions du championnat. Nous avons effectué une bonne préparation, on ressort pas mal de matériel utilisé aux jeux, donc plutôt typé petit temps. Par contre, nous ne sommes pas encore sûrs de notre choix de grand voile et de spi pour la régate. On va se décider dans les deux jours qui arrivent. On arrive après une bonne saison (toutes les régates dans les 7 premiers), en étant numéro1 de la ranking mondial, mais ça reste une régate de 470 avec un niveau très dense. On était arrivé avec Olivier (Bausset, ndlr) dans la même situation à Cascas, et on avait fini 27ème mais ça ne nous avait pas empêché de faire 4ème au mondial l'année suivante et 3ème aux Jeux....donc on verra. » 

 

Interview de Vincent Garos :

« Depuis notre premier jour de navigation sur le plan d'eau de Rungsted, nous sommes sous flux d'ouest persistant avec plutôt de l'air (15 - 30 noeuds). Le "pays du vélo" est assez plat, donc pas de relief, ce qui n'empêche pas le vent de bouger pas mal, nos zones de courses étant assez  proches de la côte. Pierre est actuellement fragilisé par une coupure profonde dans la paume de sa main droite, liée à un accident de travail mais cela devrait être bon pour notre début de championnat. Avec peu de navigations au compteur depuis les Jeux Méditerranéens, nous allons essentiellement miser sur notre fraîcheur et une très grosse envie de bien faire sur ce mondial.»

 

Interview de Ingrid Petitjean et Nadège Douroux :

« Nous sommes arrivées le 12 à Rungsted, afin de pouvoir repérer le plan d'eau dans différentes conditions. Nous avons plutôt eu de l'air depuis que nous sommes arrivées, du medium, voire de la brise, du vent de terre assez instable en intensité et direction. Il y a aussi du courant. La tactique va certainement être animée pendant les manches, car les écarts se font et se défont très rapidement.

Depuis que nous sommes arrivées, nous avons surtout fait des manches avec d'autres bateaux, pour repérer le plan d'eau. Nous avons aussi fait de la technique.

A priori pour la régate, il semblerait qu'il y  ait un peu moins d'air que ce que nous avons eu jusque maintenant. Nous devrions commencer avec du petit temps et du medium mais la météo a encore le temps de changer d'ici le 23, donc on reste ouverte d'autant que notre championnat dure sept jours. Ce championnat est le deuxième objectif de la saison après les Jeux Méditerranéens. Notre objectif est de monter sur le podium. »

 

Membres de l'Equipe de France présents au championnat du monde de 470 :

Chez les hommes :

Nicolas Charbonnier / Baptiste Meyer Dieu (YC Antibes / CN Nice)

Pierre Leboucher / Vincent Garos (ASPTT Nantes / ASPTT Nantes)

 

Chez les femmes :

Ingrid Petitjean / Nadège Douroux (SN Marseille / SN Marseille)
Camille Lecointre / Mathilde Géron (SR Brest / SR Brest)

 

Pour tout savoir sur ce championnat du monde : http://worlds470.kdy.dk  

 

Coup d'envoi lundi du championnat d'Europe de Finn

A suivre également sur cette même période, le championnat d'Europe de Finn à Varna en Bulgarie. Les finnistes auront rendez-vous avec la mer noire du lundi 24 au samedi 29 août.

 

Deux Français sont engagés sur l'épreuve, le membre de l'Equipe de France Militaire, Thomas Le Breton et le nantais Jonathan Lobert. Pour Thomas qui, rappelons-le, effectue sa première saison en Finn après plusieurs années consacrées au Laser, l'enjeu sera de poursuivre l'excellente progression amorcée depuis avril. Lors de la Finn Gold Cup le mois dernier, le Breton s'était classé 16ème. Cette fois, il s'agira de terminer dans les 10 premiers. Son entraîneur François Le Castrec sentait Thomas tout à fait capable d'accrocher les Medal Races à l'issue de la Finn Gold Cup au vu de sa familiarisation rapide avec son nouveau support. Mais le Breton sait que la tâche ne sera pas facile en Bulgarie. « C'est un peu comme un deuxième Championnat du Monde sans doute, le gros du niveau étant Européen. Mais bon il y a des conditions dans lesquelles je commence à aller vite, donc tout est possible... Je suis à bloc pour la fin de saison en tous cas! » nous raconte t-il à quelques jours du début de la régate.

 

Quant au licencié du SNO Nantes, Jonathan Lobert, il a jusque là réalisé de bons  résultats cette saison. Le jeune Espoir a notamment terminé 19ème de la SOF et de la Finn Gold Cup. Comme Thomas, il compte bien répondre présent à ce rendez-vous important de la saison et se fixe aussi pour objectif de se classer dans les 10 premiers. 

 

Interview de Thomas Le Breton :

« On est arrivé sur place le 16, assez tôt pour découvrir le plan d'eau et y faire un entraînement, d'autant que ce n'est pas la porte à côté. C'est du vent de mer, apparemment, et il y a de la grosse houle, soleil, chaud et entre 6 et 15 noeuds de vent pour l'instant.

Ce sont des conditions sympas en Finn même si je n'ai jamais navigué dans la houle encore cette année, et que je découvre un peu tous les jours. L'objectif est de faire dans les 10. Cela ne va pas être évident car c'est un peu comme un deuxième Championnat du Monde  sans doute, le gros du niveau étant Européen. Mais bon il y a des conditions dans lesquelles je commence à aller vite, donc tout est possible... Je suis à bloc pour la fin de saison en tous cas! »

 

Interview de Jonathan Lobert :

«  C'est la première fois que je viens à Varna. Nous avons déjà navigué quelques jours, les conditions sont variées avec une prédominance pour un petit thermique car il fait très chaud. Le vent est également très chaud ce qui le rend assez instable et léger dans les voiles. Pour ce championnat, mon objectif est de rentrer dans les 10 premiers européens. Pour préparer ce rendez-vous, nous avons profité du stage équipe de Quiberon pour naviguer et nous sommes restés une semaine de plus à l'ENV pour affiner notre matériel et nos réglages. Nous avons aussi profité des dernières semaines pour faire un bon bloc de préparation physique, je suis en forme et très motivé ! »

 

Français engagés sur le championnat d'Europe de Finn :

Equipe de France : Thomas Le Breton (SR Brest / Equipe de France Militaire)

Espoirs : Jonathan Lobert (SNO Nantes)

 

Pour suivre le championnat d'Europe de Finn : http://2009finneuropeans.org/main.php

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :