Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Championnat d'Europe de Match Racing : Philippe Presti, quatrième, première française : Julie Bossard

[Equipe de France de Match Racing]  - le 10/08/2009

[Equipe de France de Match Racing]

Championnat d'Europe de Match Racing : Philippe Presti, quatrième, première française : Julie Bossard

Le championnat d'Europe de Match Racing s'est terminé hier à Middelfart au Danemark. Les conditions de vent très faible ont donné du fil à retordre aux organisateurs comme aux marins. Les demi-finales ont même du être annulées, les skippers passant directement de la « case quart de finale » à celle de finale avec des quarts amputés de plusieurs matchs. Ce championnat sacre le suédois Lars Nordbjerg chez les hommes et l'allemande Renee Groeneveld chez les femmes.

 

Du côté tricolore, c'est Philippe Presti qui assure la meilleure performance. Le licencié du CV Cazaux Lac, membre de l'Equipe de France de Match Racing termine quatrième de cette épreuve de Grade 2. L'autre français, Pierre Antoine Morvan, a été éliminé en quart de finale.

 

Chez les filles, c'est Julie Bossard, éliminée en quart de finale qui signe le meilleur résultat. La Française et son équipage se disent satisfaites de leur performance malgré un sentiment de frustration. Elles n'ont pu en effet disputer que trois matchs sur les sept prévus en quart en raison d'un vent trop faible. Les barreuses Anne Claire Le Berre et Anne Le Helley ne sont pas sorties des Round Robins. Pour cette dernière, qui naviguait avec un équipage monté à la dernière minute, le résultat est le reflet d'un manque d'entraînement. La Rochelaise nous raconte ci-après le championnat et nous rappelle son envie de poursuivre le match racing, nouvelle série olympique.

 

Interview de Julie Bossard : « Pour nous, le championnat a un goût d'inachevé car en raison du vent trop faible, nous n'avons pu disputer que trois matchs en quart de finale contre sept prévus. Durant les pools, nous n'avons perdu qu'un seul match donc on est sorti 2ème. Nous étions très contentes. Nous avons aussi bien navigué en quart. A chaque fois, nous avons passé au moins une bouée en tête et notre match contre Lucy Mc Gregor a été très serré. C'était vraiment très intéressant. Globalement, il y a de bonnes choses mais c'est vrai que nous sommes un peu frustrées avec le sentiment de ne pas avoir pu défendre nos chances à 100%. »

 

Interview de Anne Le Helley : « Nous ne sommes pas mécontentes de ce championnat. Nous ne passons pas à seulement un petit point. Or, nous avons appris notre sélection très tardivement et il a fallu composer un équipage à la hâte. Nous n'avions donc pas navigué ensemble. On s'est callé pendant la régate et nous avons fait de bonnes choses, notamment sur les départs. L'entraînement nous a manqué mais nous n'étions pas « à la rue ».  Je ne peux pas être totalement satisfaite du résultat mais en tout cas, vu le contexte, je ne suis pas déçue. J'adore le Match Racing, c'est une forme de tactique qui me convient bien. Catherine Lepesant aime aussi beaucoup cela. Mais il y a du boulot ! J'espère que la saison prochaine, avec l'arrivée d'Elliott (le support olympique) en France, nous pourrons faire un programme d'entraînement olympique complet. Je pense qu'il y a moyen de faire un collectif sympa pour faire monter le niveau Français. Bien sûr, il y a Claire Leroy qui est bien au-dessus en termes de niveau. Pour nous, le bilan de la saison est plutôt bon car nous avons fait 2 au France et 4 à Medemblik. Sur les autres régates, ce n'est pas passé de peu et le jeu nous a semblé très ouvert. Encore une fois, ce qui nous manque, c'est l'entraînement ! »

 

Mail envoyé par Anne-Claire Le Berre

En ce qui concerne le championnat d'Europe, nous sommes comment dire... passées à côté. Nous ne nous sommes pas qualifiées pour les quarts de finale donc fin de l'histoire pour nous. Ils ont mis 3 jours à faire le round-robin. La flotte était divisée en 2 groupes de 8 qui ont couru chacun un round-robin à la suite de quoi ils ont gardé les 4 premières de chaque poule pour faire les quarts de finale sous forme également de round-robin. Ils n'ont pas pu terminer les quarts et ont donc arrêté au milieu en faisant un classement au pourcentage de victoires. Les deux premières Silke Halbrock (GER) et René Groenv...(hollande) ont joué les finales en 2 points gagnants et c'est l'allemande qui gagne. Le bronze est remporté par la danoise Lotte Melgard qui a battu sa compatriote Camilla Ulrikholm en petite finale.

Les conditions ont été très peu ventés et nous n'avons pas couru beaucoup de matchs.

 

Mail de Philippe Presti :

Fin de championnat frustrante avec une journée sans vent qui contraint le comité à tronquer le round robin de 1/4 de finale de moitié. Au lieu de prendre en compte le premier round robin où nous étions en tête le PRO (Principal Race Officer) choisit de faire le calcul des pourcentages de points gagnés par rapport au matchs accomplis lors ce cette moitié de round robins...

Nous étions quatre bateaux à égalité de points dont trois au même pourcentage et un avec un nombre de matchs différent et certains ne s'étaient pas rencontrés. Le calcul un peu tiré par les cheveux ne nous est pas favorable et nous sommes envoyés d'office en petite finale contre le local de l'étape Mads Ebler. Une risée à 17 heures permet au comité de lancer une manche à "mort subite". Nous maîtrisons le départ et sommes en tête largement à la bouée au vent dans 3nds de vents mais le comité annule (discutable)...

Une heure plus tard nouvelle tentative nous gagnons le départ et la gauche mais une risée tombe de la droite propulsant le Danois sur la troisième marche du podium. Frustrante journée qui vient malheureusement conclure cette semaine où jusqu'alors nous avions bien maîtrisé notre sujet. Mais pour faire un bon championnat de bateau à voile il faut du vent. Le format particulièrement ambitieux sur 4 jours avec 16 équipages et seulement 6 bateaux ne laissait aucune marge de manœuvre aux organisateurs en cas de journée blanche ce qui fût malheureusement le cas.

Bravo à Johnny Bertson, nouveau Champion d'Europe 2009 et merci à Jean Marie Dauris, Julien Falxa, Clément Salze et Philippe Mourniac pour cette super semaine, la frustration est telle qu'il faudra y revenir !!!

 

Rappel des skippers français engagés :

Anne Claire Le Berre (USAM Brest / Equipe de France Militaire)
Anne Le Helley (SR Rochelaises)
Julie Bossard (CMV St Brieuc)
Philippe Presti (CV Cazaux)
Pierre-Antoine Morvan (SR Vannes)

 

Tous les résultats sur : http://www.m-r-d.dk

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :