Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Sophie de Turckheim vice-championne du monde de Laser Radial !

[Equipe de France]  - le 03/08/2009

[Equipe de France]

A retenir dans ce communiqué :

- Le mondial de Laser Radial s'est terminé cette nuit à Karatsu au Japon
- Sophie de Turckheim termine deuxième
- Sarah Steyaert prend la 6 ou 7ème place
- Nouvelle ranking list ISAF : 5 Français dans le top 3

 

C'est un début d'olympiade d'exception que réalise en ce moment le laser radial français. Quinze jours après le titre de vice-championne d'Europe de Sarah Steyaert, c'est au tour de Sophie de Turckheim de briller. Dans les eaux japonaises, l'Antiboise est devenue cette nuit vice-championne du monde de la discipline pour la deuxième fois de sa carrière. La Finlandaise Sari Multala est la nouvelle championne du monde alors que le podium est completé par l'Americaine Anna Tunnicliffe.

« J'aurais bien aimé grimper une marche de plus » expliquait ce matin Sophie qui, il y a un an déjà prenait, la deuxième place du championnat d'Europe. Avec cette performance planétaire et sa victoire sans appel aux Jeux Méditerranéens au mois de juin, la militaire a dors et déjà réussi sa saison, avant même de s'engager au mois de septembre à la Sail For Gold Regatta sur le site des futurs Jeux Olympiques, dans le sud de l'Angleterre.

 

Autre engagée française, Sarah Steyaert prend pour sa part la septième place *, seulement deux semaines après sa deuxième place sur l'Européen. Cette autre performance confirme l'excellente santé du dériveur solitaire féminin tricolore puisque la France est la seule nation à placer deux bateaux dans le top ten. Les bleuettes Mathilde de Kerangat et Marie Bolou auront donc à cœur de suivre l'exemple donné par leurs aînées puisque leur propre mondial débute mercredi prochain sur le même plan d'eau. Elles seront elles aussi encadrées par François Husson.

 

Interview de Sophie de Turckheim :

« C'était une épreuve hyper longue qui a commencé par du petit temps pour finir par quatre jours de brise, ça commençait à tirer dans les jambes. Aujourd'hui, je me suis dit que je n'avais rien à perdre, j'étais 4ème ex-quo avec la 3ème. J'ai donc tenté ma chance comme les autres jours et ça l'a fait. J'étais confiante car j'ai fait de super finales. En raison de mes examens de CAPES, j'ai eu une préparation réduite et mes deux objectifs majeurs étaient les Jeux Méditerranéens et les mondiaux. Le championnat d'Europe devait surtout me servir à retrouver mes marques au sein d'une grosse flotte. Même si le résultat n'était pas là, je savais que j'avais fait de belles choses et ça m'a plutôt mis en confiance. J'ai attaqué le mondial dans le même état d'esprit. J'aurais aimé grimper une marche de plus sur le podium mais ce sera pour la prochaine fois. »

 

Interview de Sarah Steyaert :

« Je suis fatiguée, nous avons eu du vent tous les jours et je n'ai pas vraiment fait de préparation physique cette année. Je ne pensais pas tenir mais ça l'a fait. Je suis contente de ce résultat même si je pense que j'aurais pu faire mieux. J'ai mieux navigué qu'à l'européen et j'ai réussi à faire de très bonnes manches même après de mauvais départs. Je positive car je sais qu'il va falloir que je travaille mes départs sur les trois ans à venir. Quand je partirais devant, je pense que je n'aurais plus beaucoup de soucis à me faire. Tout ceci est encourageant pour Weymouth. Je vais prendre un peu de vacances et me préparer pour la Sail For Gold mais en tous cas, mon été n'est pas fini". 

 

Interview de François Husson :

« C'est un super résultat pour les filles mais aussi pour Lionel Pellegrino qui entraîne Sophie a Antibes et qui n'était pas là sur ce mondial. Je voudrais aussi associer le kiné, Jérôme Leplaideur qui a été de bons conseils ainsi que David Lanier qui a pu nous envoyer des infos météos de temps en temps. »

 

Classement général :

1. FIN Sari Multala
2. FRA Sophie de Turckheim (YC Antibes / Equipe de France Militaire)
3. USA Anna Tunniclife
...
7*. Sarah Steyaert (CV Chatelaillon)

* Une réclamation est en cours au moment d'écrire ces lignes. Elle pourrait permettre à Sarah de terminer 6ème en cas de disqualification de la Chinoise Xu Lijia

 

Nouvelle ranking list ISAF :

La Fédération Française Internationale vient d'éditer la dernière ranking list. Julien Bontemps en planche à voile, Claire Leroy en Match Racing ainsi que l'équipage Charbonnier / Meyer en 470 masculin sont en tête dans leur catégorie. Les équipages Rohart / Ponsot en Star et Dyen / Christidis en 49er sont troisièmes. A noter, c'est la première fois depuis une dizaine d'années qu'un équipage de 49er atteint ce niveau.

http://www.sailing.org/15_9490.php?includeref=ranking3760&rankdiscipline=2&ranktype=2&rankclass=8&rankdate=latest

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :