Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

L'Equipe de France fait sa rentrée à Marseille

[Equipe de France de Match Racing]  - le 10/03/2009

[Equipe de France de Match Racing]

A retenir dans ce communiqué :

- Début demain du MIMR qui se termine dimanche 15 mars
- L'épreuve ouvre le World Match Racing Tour, circuit mondial attributif du titre de champion du monde
- Cinq équipages de l'équipe de France de Match Race y seront présents

 

C'est demain que débutent les premières régates du MIMR (Marseille International Match Racing).

Cette classique du match racing international revêt cette année une importance particulière puisqu'elle va ouvrir le circuit mondial de la discipline, le World Match Racing Tour. L'épreuve marseillaise, organisée par le Yacht Club de la Pointe Rouge, a en effet le privilège de devenir la première étape française de ce championnat du monde de la discipline qui se dispute sur dix événements.

L'équipe de France y sera largement représentée avec pas moins de cinq équipages. Ceux de Sébastien Col, vice-champion du monde 2008, et de Mathieu Richard,vainqueur du MIMR en 2008 et 3ème du dernier World Tour, arrivent à Marseille avec une ambition affirmée : remporter le titre mondial à l'issue de l'année.

Dans l'incertitude sur le nombre d'épreuves du World Tour qu'ils auront la possibilité de disputer cette année, Philippe Presti, Damien Iehl et Pierre-Antoine Morvan espèrent déjà décrocher le maximum de qualifications pour montrer ce dont ils sont capables. On sait que les deux premiers peuvent légitimement ambitionner de remporter un « world tour Event » à commencer par le MIMR, et on y suivra avec attention la progression de l'équipage de « PAM » (Pierre-Antoine Morvan) qui a obtenu le droit d'y disputer ses chances en remportant récemment l'Y's Cup.

 

Pour sa rentrée dans « ses eaux », l'équipe de France aura fort à faire puisque les principaux animateurs du World Tour sont présents dont l'italien Paolo Cian, l'australien Torvar Mirsky et bien sûr le double champion du monde 2007 et 2008, le britannique Ian Williams… Les premières régates des Round Robin devraient se disputer demain dans du Mistral, des conditions que les J80, monotypes sur lesquels se disputent le MIMR, avaient déjà dû affronter en 2008. On connaîtra dimanche le nom du vainqueur du MIMR 2009 et donc le premier leader du World Match Racing Tour 2009.

 

Rappel : Le World Match Racing Tour

Le circuit mondial de match racing est composé en 2009 de dix épreuves réparties à travers le monde. Sauf exception, seule une douzaine de skippers sont invités et les mieux placés marquent des points pour le « leaderboard », c'est-à-dire le classement mondial. Le champion du monde est sacré à l'issue de la dernière étape : La Monsoon Cup qui s'achèvera le 6 décembre en Malaisie.

 

Le support du MIMR :

Le J80 est un monotype de 8,50 mètres de long et 2,5 mètres de large mené par quatre hommes d'équipage. Rappelons que c'est l'organisateur qui met à disposition les bateaux.

 

Les barreurs de l'équipe de France présents au MIMR :

Sébastien Col (Yacht Club de la Pointe Rouge - Team K-Challenge), 1er  de la ranking list ISAF, vice-champion du monde 2008 (à noter l'arrivée dans l'équipage de Pascal Rambeau, médaillé de bronze en Star aux JO 2004)

 

Damien Iehl (APCC Voile Sportive), 7ème de la ranking list Isaf, vainqueur du match race Germany en 2008

 

Pierre-Antoine Morvan (SR Vannes)13ème de la ranking list, vainqueur de l'Y's Cup 2009

 

Philippe Presti ( CV Arcachon - Team French Spirit), 6ème de la ranking list ISAF

 

Mathieu Richard ( APCC Voile Sportive - Team French Spirit), 3ème de la ranking list Isaf, 3ème du World Tour 2008, vice-champion du monde 2007, vainqueur du MIMR 2008

 

Ils ont dit  :

Sébastien Col : « On s'est entrainé 2 jours avec une partie de l'équipe de France (Pierre-Antoine Morvan et Philippe Presti) sur Marseille. Pour nous c'est le début d'une nouvelle équipe avec Pascal Rambeau. On a insisté sur la communication à bord et les nouvelles règles de course et leur application tactique.

Le MIMR va nous servir pour nous situer par rapport aux autres équipes du World Tour et orienter le travail à effectuer lors de la Congressional cup fin mars et un stage Equipe de France début mai pour préparer la deuxième étape du WMRT en Allemagne fin mai. »

 

Mathieu Richard : « Je suis tout d'abord très content que le MIMR fasse partie du World tour. C'est une très bonne chose pour le Y.C.P.R  bien sûr, mais aussi pour l'équipe de France de match race. On attendait depuis quelques années d'avoir une épreuve du WMRT en France, c'est chose faite et tant mieux ! Concernant mon équipage et notre manière d'aborder l'épreuve, disons que ça fait un peu bizarre de commencer la saison directement avec un « world tour event ». Comme tous les ans on a fait une longue trêve hivernale, et Marseille est notre régate de reprise. D'habitude c'est l'occasion de se remettre dans le bain avec un grade 1 de haut niveau, mais sans pression particulière. Cette année c'est un World tour donc on sait pour quoi on y va : pour mettre des points ! J'espère donc que nous ne serons pas un peu à court d'entrainement par rapport aux équipages qui se sont entrainés cet hiver et qui devraient être plus affutés que nous. Ceci dit on y va avec de l'ambition, on se souvient que l'an dernier on avait très bien navigué malgré une longue coupure hivernale, donc tout est possible. »

 

Damien Iehl : « On sait maintenant qu'on a le niveau pour jouer la place de champion du monde mais on ne pourra pas jouer le titre car nous ne serons pas invités sur toutes les épreuves du World Tour. C'est donc un peu une nouvelle année de construction avec l'objectif d'être bien placés en fin de saison pour se qualifier l'année prochaine »

 

Pierre-Antoine Morvan : "A la veille de l'ouverture du circuit, nous sommes très content de notre nouvelle recrue, Nicolas Heintz, avec lequel le courant est très vite passé. Par contre, nous avions prévu de beaucoup naviguer avec lui pour mettre en place des automatismes sur l'eau, malheureusement la météo ne nous a pas été très favorable ces derniers jours à Marseille. Les entraînements avec l'Equipe de France nous ont quand même beaucoup rassuré sur notre capacité à jouer contre les plus forts."

 

L'objectif 2009 de Philippe Presti : "Gagner notre place sur les Qualifier events pour disputer le maximum d'épreuves du World Match Racing Tour et progresser à la ranking liste de l'ISAF"

L'objectif 2009 de Pierre-Antoine Morvan : "Etre champion d'Europe et revenir dans le Top 10 mondial".

 

Plus d'infos sur l Equipe de France de Match Racing : http://www.ffvoile.net/ffv/web/matchracing

Plus d'infos sur le World Match Racing Tour : http://www.worldmatchracingtour.com/

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :