Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Les jeunes bousculent la Bermuda Gold Cup

[Equipe de France de Match Racing]  - le 13/10/2008

[Equipe de France de Match Racing]

A retenir dans ce communiqué :

- le Suédois Johnie Berntsson remporte sa première épreuve du world tour
- La finale de la Bermuda Gold Cup l'a opposé à Adam Minoprio, un autre jeune skipper
- Sébastien Col et Mathieu Richard terminent 7ème et 8ème
- Aucun changement en tête du leaderboard
- La dernière épreuve de la saison, en Malaisie, sera déterminante pour le titre de champion du monde

 

La Bermuda Gold Cup, avant dernière étape du circuit mondial de match racing, s'est achevée cette nuit par la victoire de Johnnie Berntsson. La domination du Suédois symbolise la prise de pouvoir de la jeune garde du match racing mondial sur cette épreuve puisqu'aucun des cadors du circuit n'a atteint la finale. Ainsi, le triple médaillé d'Or et vedette de la voile anglaise Ben Ainslie s'est fait sortir en demi-finale par le Néo-zélandais Adam Minoprio, âge de seulement 22 ans. Les ténors français n'ont pas non plus réussi à contenir l'élan des rookies puisque Sébastien Col et Mathieu Richard terminent respectivement 7ème et 8ème. Il faudrait cependant plus que ce résultat pour inquiéter l'équipe de France de Match Racing car le système de discards permet de ne comptabiliser que les cinq meilleurs résultats de la saison. Cette Bermuda Gold Cup compte donc un peu « pour du beurre » pour les prétendants au podium mondial, d'autant plus que l'actuel leader, Ian Williams n'a pas non plus marqué de points. Les Français auront donc plus que jamais leur carte à jouer lors de la finale en Malaisie du 3 au 7 décembre prochain. Sébastien Col et Mathieu Richard sont toujours en lice pour le titre de champion du monde à la Monsoon Cup. L'entraîneur de l'équipe de France, Marc Bouet a sorti la calculette et estime que la victoire est possible pour Sébastien Col à condition de dépasser Ian Williams. " Rappelons aussi que la Monsoon sera plus « facile » que la Gold Cup avec seulement 12 skippers invités dont quelques skippers « exotiques », Malaisie oblige. Je pense que nos skippers français marqueront des points quoiqu'il arrive. Seb Col avec 88 points devrait donc être sur le podium dans tous les cas » analyse le coach. Situation plus compliquée en revanche pour Mathieu Richard. Pour remporter le titre, il devra non seulement s'imposer en Malaisie mais également tenir à l'écart du podium ses deux principaux rivaux. Selon les termes de Marc Bouet, le Nantais est « condamné à l'exploit » pour atteindre le sacre. Cette configuration nous promet quoi qu'il arrive de très beaux matchs en Malaisie ! 

 

Damien Iehl et Pierre-Antoine Morvan, les deux autres skippers français engagés sur la Bermuda Gold Cup ne rentrent pas dans le top 8 et ne marquent donc pas de points sur le circuit mondial. Damien, est sorti 3ème de son groupe avant de se faire sortir lors des repêchages. Il termine donc 11ème. Le Vannetais Pierre-Antoine Morvan n'a pour sa part marqué que deux points lors des phases qualificatives.

 

Interview de Marc Bouet :

« La Gold Cup a démontré que le niveau se resserre en haut de la hiérarchie. Seule épreuve du Tour presque ouverte avec 24 skippers invités, elle a permis à un jeune skipper suédois, rarement invité sur le Tour du fait du grand nombre de skippers suédois de haut niveau, de prouver son talent. Les stars du Tour sont toutes tombées en ¼ de finale ce qui laisse le classement du Tour pratiquement en l'état, aucun des 3 leaders n'ayant pu améliorer son score. La Monsoon sera donc bien la vraie finale. Rappelons que les points lors de cette épreuve seront ajoutés dans tous les cas aux scores de tous les skippers et que le coefficient est de 1,5 c'est-à-dire que le 1er gagnera 38 points, puis 30, 22, 18, 15, 12, 9 et 6 pour le 8ème. Mathématiquement, seul Williams est assuré de figurer sur le podium car il ne peut être dépassé ni par Mirsky, ni par Minoprio les 2 quatrièmes avec 53 points : Leur maximum est de 91 en cas de victoire et Williams a déjà 92 points. » 

 

Interview de Sébastien Col :

« C'est sûr, notre résultat à la Bermuda Gold Cup est une contre-performance. Mais j'observe qu'il n'y a pas un de ceux en lice pour le titre qui a réussi à passer les ¼ de finale. Du coup, ces résultats n'ont pas d'implication sur le classement. Tout se jouera sur la dernière épreuve ! Nous avons quatre points de retard sur le leader et onze d'avance sur le troisième. Tout est ouvert pour le titre ! » 

 

Résultats définitifs :

1. Johnie Berntsson (SWE)
2. Adam Minoprio (NZL)
3. Ben Ainslie (GBR)
4. Mattias Rahm (SWE)
5. Ian Williams (GBR)
6. Keith Swinton (AUS)
7. Sébastien Col (FRA) (YC Pointe Rouge)
8. Mathieu Richard (FRA) (APCC Voile Sportive)
...
11 Damien Iehl (APCC Voile Sportive)
NC Pierre Antoine Morvan (APCC Voile Sportive)

 

Equipages français engagés :

Sébastien Col (YCPR)
Christophe André (YCPR)
Teva Plichart (SN Saint Quay Portrieux)
Gilles Favennec (SN Saint Quay Portrieux)

 

Mathieu Richard (APCC Voile Sportive)
Olivier Herledant (APCC Voile Sportive)
Yannick Simon (APCC Voile Sportive)
Greg Evrard (APCC Voile Sportive)

 

Damien Iehl (APCC Voile Sportive)
Fréderic Guilmin (APCC Voile Sportive)
François Verdier (APCC Voile Sportive)
Mickael Mergui (CN Salette Carqueiranne)

 

Pierre-Antoine Morvan (SR Vannes)
Nicolas Pauchet (CN Lorient - Equipe de France Militaire)
Devan Le Bihan (CN Lorient)
Mathieu Renault (SR Vannes)

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :