Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

JULIEN BONTEMPS EN ARGENT !

[Equipe de France]  - le 20/08/2008

[Equipe de France]

Aujourd'hui au centre de voile de Qingdao, Julien Bontemps était la troisième chance de médaille de la voile française. En tête au départ de la medal race, ultime manche de ces JO en Planche à voile, le licencié de l'ASPTT Nantes devait impérativement finir sa course devant ses poursuivants au classement, le néo-zélandais Tom Ashley et le britannique Nick Dempsey, pour s'offrir l'or et succéder ainsi à Franck David, champion olympique aux JO de 1992. Il devait aussi garder un œil attentif sur l'Isralien pour préserver quoi qu'il arrive une place sur le podium.

 

La bataille a donc une nouvelle fois été très intense sur la Mer Jaune d'autant qu'un seul petit point séparait ce matin le Français du Néo-Zed et de l'Anglais...

 

Dans les tribunes, les supporters tricolores étaient nombreux. Même le secrétaire d'état Bernard Laporte avait fait le déplacement pour soutenir Julien. Le spectacle a été à la hauteur ! Julien s'est battu comme un beau diable pendant toute la manche avec le Néo-Zed, le britannique restant légèrement en retrait. Après un bon début de course sur la gauche du plan d'eau, il voit le Néo-Zélandais profiter d'un vent plus soutenu sur la droite et passer en seconde position la bouée au vent dans la foulée du Hong Kongais. Julien lui est 5ème et tombe à l'eau au passage de la bouée. Il ne perd que quelques secondes et repart, on le voit, avec une rage incroyable. Egalement ennuyeux, l'Isralien pourtant contraint de repasser la ligne pour faux départ, pointe à la 3ème place. La fin de course se termine à l'énergie dans un vent faiblissant obligeant tous les coureurs à un exercice de pumping usant. Il en faudra de peu, d'une seule place sur la ligne d'arrivée et de 8 secondes, celles qui séparent le Néo Zélandais, 4ème de Julien Bontemps, 5ème pour que le premier devienne champion olympique.

 

 

Fort heureusement, les places gagnées par l'Isralien, qui termine 2ème de la Medal Race, ne parviendront pas à empêcher Julien Bontemps de décrocher une superbe médaille d'argent.  Il offre ainsi sa 30ème médaille à la France sur ces JO de Pékin, sa 3ème médaille à la France en planche après celles de Franck david et Faustine Merret et la 3ème à la voile sur ces JO après celles de bronze de Guillaume Florent en Finn et Nicolas Charbonnier / Olivier Bausset en 470. Comme pour les deux précédentes, la joie est totale dans le clan français. Sur l'eau, son entraineur Pascal Chaullet (qui a assuré l'entrainement du planchiste avec Françoise Le Courtois, restée en France), est le premier à féliciter Julien. Entre les deux hommes, l'histoire est très forte et les embrassades sont longues et émouvantes. Pour Pascal aussi, le bonheur est total. Après avoir partagé la médaille d'or de Faustine Merret il y a quatre ans, il savoure ici l'argent avec Julien. A son arrivée à terre, le nouveau médaillé est salué par toute l'équipe dont Faustine Merret. Une nouvelle page de « La France, nation forte de la planche à voile » vient d'être écrite par un Julien Bontemps magistral.

 

 

Avec cette nouvelle médaille, et avant même les Medal Races prévues demain en Star et Tornado, la voile française a atteint l'objectif de trois médailles fixé par Philippe Gouard, Directeur Technique National et l'ensemble de la FFVoile.  

 

Podium des JO de Qingdao en RS :X

Médaille d'or : Tom Ashley (NZL)
Médaille d'argent : Julien Bontemps (ASPTT Nantes)
Médaille de bronze : Shahar Zubari (ISR)

 

 

 

 

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :