Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

LA FFVOILE SOUHAITE BON VENT AUX MARINS DU VENDEE GLOBE

[Habitable]  - le 06/11/2020

[Habitable]

Dans un contexte sanitaire très difficile, la FFVoile tient à féliciter la SAEM Vendée pour l'organisation du Vendée Globe et permettre ainsi aux 33 marins engagés de partir pour plusieurs semaines de navigation autour du monde. Le Vendée Globe, tour du monde à la voile sans escale et sans assistance, est l'événement phare de la course au large internationale. La FFVoile est heureuse d'accompagner la SAEM Vendée dans l'organisation de cette course mythique.

 

La FFVoile impliquée dans le Vendée Globe

Afin de permettre à l'ensemble des 33 navigateurs de prendre le départ dans les meilleures conditions, la FFVoile met à disposition de la direction de course du Vendée Globe le comité de course, des jaugeurs et des arbitres. Leurs missions consistent à valider avant le départ l'ensemble des points techniques permettant à un Imoca de partir autour du monde, à mettre en place les procédures de départ et d'arrivée et faire respecter les règles de navigation pendant toute la durée du tour du monde.

Comme l'explique Nicolas Hénard, Président de la Fédération Française de Voile : « L'implication de la FFVoile dans la réussite du Vendée Globe est multiple. Sur les pontons des Sables d'Olonne, elle concerne avant tout l'équité sportive et la sécurité des concurrents. En réalisant les contrôles des bateaux, en assurant le suivi sportif de la course, la FFVoile assure la réussite sportive des marins. Plus en amont, les équipes de la Fédération participent au travail préparatoire des courses qualificatives  et des documents de course avec la Classe IMOCA, elle atteste de la bonne compétence de la direction de course, et par l'intermédiaire de son Pôle France Course au Large, la FFVoile accompagne les marins dans leur préparation sportive. Car avant d'être sur la ligne de départ aux Sables d'Olonne, les skippers du Vendée Globe ont été de jeunes régatiers. D'abord au sein de leur club de voile où ils ont découvert les plaisirs du jeu de la régate. Puis plus tard lors de grandes compétitions régionales et nationales et internationales lors desquels ils sont montés sur les marches du podium. »

 

La FFVoile aux côtés de la course au large

En mai-juin derniers, alors que les activités sportives restaient interdites, la FFVoile a coordonné, avec l'IMOCA, un travail collaboratif auprès de la DIGES pour positionner le Vendée Globe comme un grand événement sportif à l'égal du Tour de France Cycliste ou Roland Garros. Cette décision a ouvert la voie à l'organisation de la Solo Maître CoQ et de la Vendée - Arctique - Les Sables d'Olonne, validées sous le respect d'un cahier des charges très strict, par la préfecture départementale de Vendée, la préfecture maritime d'Atlantique et le ministère des Sports. Une victoire pour la course au large, une victoire pour la Voile dans son ensemble ! Aujourd'hui, c'est une autre victoire, puisque le départ du Vendée Globe est confirmé dimanche 8 novembre à 13h02 à huis clos et que dans quelques semaines, le CIO doit valider la présence de la course au large aux Jeux de Paris 2024. Une introduction, qui fera de la Course au large double mixte l'épreuve la plus longue des Jeux Olympiques, de tous les temps et tous sports confondus.  Cette nouvelle épreuve permettra à des millions de fans de se confronter aux meilleurs équipages olympiques en temps réel à travers le e-sailing. Une grande nouveauté pour laquelle la FFVoile c'est très fortement impliquée et qui devrait apporter au rayonnement de la voile.

« Le Vendée Globe est probablement avec la Route du Rhum et les Jeux Olympiques, la course à la voile ayant la plus forte notoriété en France et à l'étranger. Cet évènement a beaucoup d'ingrédients pour passionner un large public. L'aspect sportif, le développement technologique des bateaux, l'aventure humaine, l'exploit, le parcours, l'engouement populaire, sa version virtuelle qui devrait battre des records de participation… tous ces ingrédients, ainsi qu'une organisation de haut niveau sont une vraie richesse pour la Voile Française. Et cela a contribué au rapprochement entre la course au large et la voile olympique, qui étaient auparavant deux univers distincts. Aujourd'hui la famille est réunie ! Et la course au large sera présente à Marseille en 2024 ! », se félicite Nicolas Hénard, Président de la FFVoile.

 

Par : FFVoile - Mille & Une Vagues


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :